Manifestation anti autoroute A69 : "Nous avons tout fait pour renforcer totalement la sécurisation du site" assure le directeur général d'Atosca

Interrogé sur France Info ce 8 juin 2024, Martial Gerlinger, le directeur général d'Atosca, futur concessionnaire et opérateur du chantier a assuré que la sécurité du site a été renforcée pour éviter des dégradations de matériels. Ce samedi, plusieurs dizaines de milliers de manifestants sont attendues aux abords du chantier pour s'opposer à la future A69.

"Nous avons tout fait pour renforcer totalement la sécurisation du site et le regroupement du matériel", a assuré ce samedi sur franceinfo Martial Gerlinger, directeur général d'Atosca. Les opposants à l'autoroute A69, en construction entre Castres et Toulouse, entendent rassembler ce 8 juin 2024 "plusieurs dizaines de milliers" de manifestants. Une forte mobilisation attendue malgré l'interdiction prononcée par le gouvernement qui va mobiliser un millier de policiers et gendarmes.

À lire aussi : Mobilisation anti A69 : la justice valide les arrêtés d'interdiction

Engins de chantier incendié

Lors d'une précédente mobilisation en octobre dernier, deux entreprises engagées dans la construction avaient été la cible des manifestants. En avril, ce sont quatre engins de chantier du projet autoroutier qui ont été incendiés. Cette fois, l'ensemble du matériel a été rassemblé "sur un site sécurisé", prévient le concessionnaire, qui déplore des difficultés "totalement inadmissibles". 

À lire aussi : 16 engins brûlés et une centaine d'agressions : le calvaire des ouvriers de l'A69

Pas de retard sur le chantier

Par ailleurs, "c'est un chantier très avancé", a expliqué Martial Gerlinger. "On aura 1 200 personnes qui travailleront en juillet-août, quand on sera au summum des travaux de terrassement (…), on a à peu près 60% des ouvrages d'art engagés (…), donc on est véritablement à peu près au milieu du chantier", a détaillé le directeur général d'Atosca.

"Même si le projet est complexe, on continue à travailler efficacement et on respectera le planning qui nous a été fixé par l'État", à savoir une livraison de l'autoroute fin 2025, a-t-il assuré.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité