Réforme des retraites : quand les députés de la majorité se transforment en VRP pour convaincre les Français

Pour expliquer la réforme des retraites, certains députés de la majorité présidentielle vont à la rencontre des Français. Une façon de faire de la pédagogie autour de cette loi impopulaire et surtout d'apaiser le débat. Jean Terlier, député Renaissance du Tarn est allé discuter avec les habitants de Mazamet.

L'usage du 49.3 et le rejet de la motion de censure contre la réforme des retraites a mis en difficulté les députés de la majorité présidentielle. Permanences prises pour cible, attaques sur les réseaux sociaux, malgré ces tensions, certains continuent d'aller sur le terrain pour faire de la pédagogie.

Explication et clarification

Dans les allées du festival Melsat ce 26 mars 2023 à Mazamet dans le Tarn, le député Jean Terlier, n'arrête pas d'interpeller les visiteurs. Elu Renaissance dans la 3ème circonscription du Tarn, l'homme politique a enfilé son costume de VRP pour dire tout le bien qu'il pense de la réforme des retraites.

"On sait que c'est impopulaire ! On demande des efforts aux Françaises et aux Français donc c'est difficile d'assumer ça" lâche le député à un visiteur. 

Depuis le 16 mars 2023, jour où Elisabeth Borne s'est servie de l'article 49.3 de la Constitution pour faire passer la réforme des retraites, les temps sont durs pour les députés de la majorité. 

Parfois, ils doivent sortir les rames pour tenter de convaincre les Français. "Au départ on était à 65 ans, on arrive à 64 ans ! Il y a eu des évolutions sur la pénibilité, sur les carrières longues..." Un argumentaire qui ne fait pas mouche auprès d'un autre visiteur présent ce dimanche à Mazamet. "Je connais votre discours mais y'a aussi les gens dans la rue...". La discussion s'arrêta là.

"A portée d'engueulades !"

Pour défendre la réforme et oublier le passage en force du 49.3, Jean Terlier évite de faire monter la pression. 

On se confronte au terrain. On continue d'expliquer la réforme mais on est aussi à la portée d'engueulades, c'est aussi notre rôle !

Jean Terlier, député Renaissance de la 3ème circonscription du Tarn

L'initiative du député est quand même saluée par les habitants. "C'est courageux de sa part certes. Mais après il y a plein de choses à faire pour les retraites !". "Il faut continuer à débattre, on n'a pas le choix !". "Il a son rôle de citoyen". 

Pas sûr que ces temps d'échanges calment la colère des opposants à la réforme des retraites. Une 10ème journée de mobilisation est prévue ce mardi 28 mars 2023.

Ecrit avec Grégory Udron