Tarn : encore une fermeture de classe, tous se mobilisent pour dénoncer cette nouvelle suppression à l'école de Lautrec

Deux ans après la fermeture d’une classe, l’école de Lautrec, dans le Tarn, revit le même scenario avec l’épée de Damoclès sur la tête pour la rentrée de septembre 2021. La mairie de la commune et les parents d’élèves dénoncent cette suppression jugée incohérente.

L'école Jean-Louis Étienne, à Lautrec dans le Tarn, est menacée d'une nouvelle fermeture de classe à la rentrée prochaine.
L'école Jean-Louis Étienne, à Lautrec dans le Tarn, est menacée d'une nouvelle fermeture de classe à la rentrée prochaine. © Robin Doreau

Ils étaient une petite trentaine, élus et parents d'élèves, ce 5 février,  devant l'école Jean-Louis Étienne sur la commune de Lautrec dans le Tarn. Tous présents pour dire non à la fermeture annoncée d'une classe de l'école du village.

Parents d'élèves et élus se sont rassemblés devant le groupe scolaire de la commune ce matin pour manifester leur désaccord avec la décision de fermeture d'une classe à la rentrée de septembre 2021
Parents d'élèves et élus se sont rassemblés devant le groupe scolaire de la commune ce matin pour manifester leur désaccord avec la décision de fermeture d'une classe à la rentrée de septembre 2021 © Thomas Plo

Thierry Bardou, le maire la commune de Lautrec, dans le Tarn, est très remonté : « Cette fermeture de classe est une hérésie ! Les explications sont inacceptables. Il est question de jauge, de nombre d’élèves par classe, mise en place il y a deux ans. Sauf qu’en plein contexte de crise sanitaire où on nous rabâche qu’il faut limiter le brassage, on nous met en place un système qui augmente le nombre d’élèves par classe ! »

Le maire ajoute que «Mr Blanquer a indiqué que les décisions sont soit-disant prises pour le bien-être de l’enfant… alors surcharger les classes, c’est absolument incohérent ! »

Ce qui est décidé au niveau de l’État est incohérent sur le terrain. Se battre pour des choses à ce point illogiques, c’est usant !

Thierry Bardou, maire de la commune de Lautrec (Tarn)

La maire de la commune se sent « mis au pied du mur » : « On nous avertit une fois que c’est déjà décidé, on a une population à informer! »

Thierry Bardou ajoute : « L’Éducation Nationale peut donner ses explications, on ne m’enlèvera pas de l’idée que la prof qui part à la retraite ne sera pas remplacée pour des raisons budgétaires ».

Monsieur le maire indique que sept enfants scolarisés à domicile sur sa commune n’ont par ailleurs pas été comptabilisés par l’Education Nationale. Hors ces enfants viendront s’ajouter, dès septembre prochain, aux 27 enfants par classe, au lieu des 25 actuellement. Sur les 163 élèves inscrits à l'école, 34 CM2 partiront en juin et on ignore encore combien intégreront l'école à la rentrée prochaine pour compenser ces départs.

La fermeture de cette classe sera effective à la rentrée de septembre 2021.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région occitanie éducation société