Témoignage. Perché dans les arbres pour les protéger des tractopelles, retour sur une année de mobilisation anti-autoroute A69 pour Thomas Brail

Publié le Mis à jour le Écrit par Sardain Claire

Il est l'une des personnalités qui a fait l'actualité en 2023 en Occitanie. Thomas Brail est le premier des écureuils, fer de lance de la lutte des écologistes contre le projet de l'A69 entre Toulouse et Castres. Nous tirons avec lui le bilan de cette mobilisation et évoquons l'avenir.

Il est resté perché pendant des semaines dans les arbres pour dire non à L'autoroute. Au point de mettre sa santé en danger. Thomas Brail est un symbole pour tous ceux qui luttent contre le projet d'autoroute A69. Nous revenons avec lui sur cette année de mobilisation. 

France 3 Occitanie : Quel est le bilan que vous tirez pour 2023 dans votre lutte menée contre l'autoroute A69 ?

Thomas Brail : "Le bilan 2023 au niveau médiatique j'ai envie de dire qu'il a été positif puisqu'on a fait énormément de bruit sur beaucoup de sites, qui ont été occupés par les écureuils. Il y a une vraie prise de conscience autour de l'arbre aujourd'hui. Je pense que cela, c'est indéniable. Et il y a un vrai attachement à l'arbre. On connaît aujourd'hui l'importance de l'arbre. C'est pour cela que ce qu'on a fait, ce qu'on fait encore aujourd'hui et ce qu'on continuera à faire, ce n’est pas vain contre le projet."

France 3 Occitanie : Ou en est la mobilisation ?

T.B : "Il y a une forte mobilisation. Les copains sont toujours actifs. D’ailleurs je les remercie parce que là, ils sont dans le froid, ils sont en train de protéger le site avec des vieux arbres qui ont plus de 200 ans. Et moi il n'est pas exclu que je reprenne la lutte et que je continue à grimper pour sensibiliser l'opinion publique."

France 3 Occitanie : Avez-vous prévu nouvelles actions dans les semaines et mois à venir ? 

T.B : "Il y aura d'autres moyens d'action, peut-être axés sur le culturel, l'artistique. Parce qu'il ne faut pas que les luttes soient toujours dans le dur. Il faut à un moment donné, qu'il y ait une partie de plaisir et que les gens aient envie de venir nous voir pour le plaisir et pour comprendre ce qu'il se passe. C'est sûr qu'il va y avoir de belles choses qui vont continuer à se faire. Et croire que l'on va arrêter de se mobiliser, c'est faux. Ce projet il est clairement pour les laboratoires Pierre Fabre et c'est pour cela qu'un boycott a été lancé."

France 3 Occitanie : Quel est votre souhait pour 2024 ?

T.B : "Mon message pour 2024, il est simple : Mesdames et Messieurs les politiques, le bateau, il est en train de sombrer. On a encore une possibilité de redresser la barre, alors réveillez-vous ! Et je pense qu'il est grand temps. Parce que si vous ne faites rien aujourd'hui, vos enfants vous jugeront demain. Ça, c'est une certitude."

Article réalisé avec les équipes de France 3 Tarn. 

Qu’avez-vous pensé de ce témoignage ?
Cela pourrait vous intéresser :