• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Carmaux : l'armurier décrit deux braqueurs “de 40 ou 45 ans, à visage découvert”

© MaxPPP
© MaxPPP

Au lendemain du violent braquage d'une armurerie dans le centre de Carmaux suivi d'une fusillade avec les policiers dans la rue, le gérant du magasin a accepté de témoigner sur France 3. Il décrit deux hommes d'une quarantaine d'années, agissant à visage découvert.

Par Fabrice Valery

"C'était deux hommes de 40, 45 ans, sans doute pas des professionnels (...) qui ont agi à visage découvert, c'est bizarre", témoigne le gérant de l'armurerie de Carmaux braquée mardi en pleine journée par deux hommes qui sont toujours activement recherchés. "Il y avait un grand d'1m85 environ et un petit d'1m70", précise l'armurier qui a accepté de répondre aux questions d'Aziza Poitevin pour France 3, en souhaitant garder l'anonymat :
Le profil des malfaiteurs se précise

A l'issue de ce braquage, les deux malfaiteurs ont pris la fuite dans la rue. Tombant sur une patrouille de deux policiers, l'un d'eux a pris l'arme d'une fonctionnaire de police et a tiré sur son collègue le blessant légèrement à la cuisse. Ils ont ensuite volé la voiture d'un automobiliste qu'ils ont abandonnée quelques kilomètres plus loin. Le plan Epervier a été déclenché mais les deux hommes courraient toujours à la mi-journée ce mercredi. 

Une école proche du lieu de la fusillade a été confinée puis évacuée mardi matin. Une cellule psychologique a été mise en place pour les enfants, leurs parents et les enseignants. 

D'après des sources policières, les deux hommes ont été filmés par la caméra de surveillance de l'armurerie. Ils auraient également laissé des empreintes digitales sur place. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier Danse : où va la danse contemporaine aujourd'hui ?

Les + Lus