• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Castres : leur salaire d'octobre n'est pas payé, ils entament leur quatrième jour de grève

L'entreprise avait connu une progression extrêmement rapide / © Groupe ST
L'entreprise avait connu une progression extrêmement rapide / © Groupe ST

Une cinquantaine de commerciaux du Groupe ST à Castres n'a toujours pas perçu le salaire du mois d'octobre. Ils ont entamé un mouvement de grève depuis mardi et annoncent qu'ils ne reprendront le travail que lorsque que leur salaire sera versé.

Par Michel Pech

Les commerciaux du groupe ont pratiquement tous cessé le travail. Leur salaire d'octobre n'est pas versé et ils craignent la même chose pour le salaire de novembre. 
Il semblerait que la direction soit en butte à une perte de confiance de la part de ses salariés qui ont tous fait la demande d'une rupture conventionnelle de leur contrat de travail.

Une croissance extrêmement rapide
Le Groupe ST est spécialisé dans l'amélioration de l'habitat (toiture, isolation, façade, zinguerie).
Après avoir installé son siège à Castres en 2010, il a ouvert des agences en 2016 et 2017 à Montauban, Muret, Carcassonne et Rodez .
«Notre objectif est de nous développer sur l'Occitanie et ensuite sur l'ensemble du territoire national», avait annoncé, début octobre 2017, Jonathan Lopez, fondateur de la société avec ses frères Tony et Mathieu.

La direction temporise
Après l'intervention de l'Inspection du Travail de Castres, la direction du Groupe s'est engagée à verser les salaires manquants et à étudier les demandes de rupture conventionnelle. 

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus