Castres : quatre immeubles évacués après l’effondrement d’une terrasse en centre-ville

Suite à l'effondrement d'une terrasse tombée dans l'Agout, la rivière qui traverse Castres, quatre immeubles ont été évacués. Ils présentent tous d'importantes fissures de structure. La mairie a pris un arrêté de péril interdisant leur accès. Il a donc fallu reloger les habitants.

La terrasse et une partie de la cuisine d'un des immeubles se seraient effondrées dans la rivière d'après des voisins.
La terrasse et une partie de la cuisine d'un des immeubles se seraient effondrées dans la rivière d'après des voisins. © FTV/Christophe Walschaerts

Les habitants de quatre immeubles du centre-ville de Castres dans le Tarn vont être relogés. Suite au constat de l'existence de fissures, la mairie a pris un arrêté qui interdit l'accès aux bâtiments. C'est l'effondrement d'une terrasse d'un immeuble voisin dans la rivière Agout en contrebas qui a, semble-t-il, provoqué ces importantes détériorations.

Les numéros 40 à 46 de l'avenue Lucien-Coudert sont considérés comme menacés de péril.
Les numéros 40 à 46 de l'avenue Lucien-Coudert sont considérés comme menacés de péril. © Google maps

La mairie de Castres a pris un arrêté interdisant leur accès, avenue Lucien-Coudert ce mercredi. L'effondrement d'une partie de la terrasse d'un appartement, situé au numéro 44, a eu lieu dans la nuit de lundi à mardi. La mairie a alors dépêché un expert qui a identifié des fissures inquiétantes sur les immeubles mitoyens.

Six personnes ont dû être évacuées, la mairie craignant un effondrement des immeubles attenants. Les numéros 40 à 46 de l'avenue Lucien-Coudert sont considérés comme menacés de péril.

Les orages et les fortes précipitations de ces derniers jours pourraient avoir contribué à cet effondrement.
Les orages et les fortes précipitations de ces derniers jours pourraient avoir contribué à cet effondrement. © FTV/Christophe Walschaerts

Des expertises sont en cours et d'autres vont encore avoir lieu pour établir le niveau de dangerosité pour les riverains de l'immeuble touché. Les fortes précipitations de ces derniers mois et la montée du niveau de l'Agout pourraient être à l'origine du décrochement de la terrasse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers logement insalubre logement société pompiers politique sécurité