Castres perd à Toulon mais reste dans la course pour les phases finales du Top 14

Les hommes de Christophe Urios se sont inclinés à Toulon 14 à 23. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Les hommes de Christophe Urios se sont inclinés à Toulon 14 à 23. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Il n'a pas réussi à faire mentir les statistiques : le Castres Olympique s'est incliné une nouvelle fois au stade Mayol où il n'a pas gagné depuis 9 ans. Toulon l'emporte 23 à 14.

Par Laurence Boffet avec AFP

Distancé à Toulon, où il était mené 20 à 0 à la pause, le Castres Olympique n'a pas réussi à renverser le match et encaisse sa quatrième défaite d'affilée. Il compromet aussi un peu ses chances d'atteindre les phases finales même si rien n'est perdu. 

Quelque peu à la peine ces dernières semaines, le Rugby Club Toulonnais (RCT) semble s'être retrouvé, samedi. Mis à l'épreuve d'entrée par trois vagues successives du CO, les coéquipiers de Duane Vermeulen on dressé les barbelés. Pas question de prendre le moindre point. Si les Toulonnais ont retrouvé leur rideau défensif, ils ont également récupéré peu à peu leur efficacité, qui se traduisait à la 21e minute de jeu, par l'incontournable Josua Tuisova. L'ailier fidjien se trouvait à la conclusion d'un beau mouvement collectif, sur lequel il se permettait, dans son registre habituel, d'asseoir deux adversaires.

Les Castrais malmenés

Peu offensifs face au mur toulonnais, les Castrais étaient ensuite sanctionnés sur chaque erreur. Rory Kockott en payait les frais à la 33e minute. C'était le tournant de cette première mi-temps, et voire du match. Alors que les Tarnais obtenaient une pénalité à 15 mètres en face des perches, le capitaine du CO décidait de jouer vite. Résultat ? Deux phases de jeu plus tard, Thomas Combezou écartait... Et se faisait intercepter par Bryan Habana. L'ailier sud-africain remontait les quatre-vingt-dix mètres qui le séparait de l'en-but et faisait le break (33). Un break décisif puisque les Varois, largement dominateurs en conquête, ne seront jamais repris.
Malgré deux essais encaissés et une légère frayeur en fin de rencontre, le RCT tient l'un de ses matches références de cette saison. Cette victoire 23 à 14 lui permet surtout de maintenir le cap sur un possible quart de finale à Mayol.
Le CO, 6ème au classement avec 53 points, garde une chance de rester dans le Top 6, avec un match en retard à disputer. Tout se jouera mercredi face au Stade Français.

Voir ici le résumé de la rencontre par Serge Djian :
Le Castres Olympique s'incline à Toulon
Le Castres Olympique s'est incliné 14 à 23 à Toulon, ce samedi.  - Serge Djian

Les regrets de l'entraîneur de Castres

"Sur la première mi-temps, on tourne à 20-0 alors qu'on n'est pas forcément loin" témoignait Christophe Urios, à l'issue de la rencontre. "On touche un poteau, on a un essai refusé. Je pense qu'on prend une mauvaise décision en jouant cette pénalité vite, à la main. Il y a beaucoup de choses qui font qu'on a beaucoup de regrets". Mais le manager de Castres veut aller de l'avant ; " maintenant, pour nous, il faut avancer. La semaine dernière, on a fait un match catastrophique face à Lyon. J'avais dit aux mecs qu'on valait mieux que ça. Aujourd'hui, on a vu une équipe bien plus courageuse. Après, on est encore fragile. On a perdu confiance sur la touche et la mêlée. La semaine dernière nous a fait mal à la tête, surtout parce qu'on ne s'y attendait pas. Il faut qu'on continue de bosser et d'avancer pour préparer le Stade Français et se remettre la tête à l'endroit. Le barrage à la maison s'est plus qu'éloigné. Là, on est en train de parler d'être dans le top six ou non. En perdant la semaine dernière, on a donné de l'espérance à beaucoup d'équipes et ça, ça ne me plait pas. Maintenant, on est dans l'urgence". 

Sur le même sujet

Les + Lus