Castres : une pharmacie ouverte le lundi agace la concurrence

© MaxPPP
© MaxPPP

Les pharmaciens castrais sont en colère et protestent contre l'ouverture le lundi d'une immense officine au centre ville.
Une plainte à été déposée devant le Conseil de l'Ordre des Pharmaciens au motif que cette ouverture est illégale.

Par Nathalie Fournis

"La grande pharmacie de Castres" est au centre d'une polémique. En juillet 2017 la création de 900 m2 de surface de vente soulevait déjà l'inquiétude des pharmaciens, mais depuis la décision en octobre d'ouvrir le lundi, rien ne va plus. 

Sur les 17 pharmaciens que compte la ville, 16 ont décidé de porter plainte auprès du Conseil de l'Ordre et dénoncent une ouverture illégale.
Alors que dans les villages autour de Castres comme partout en France, les pharmacies sont ouvertes le lundi, pourquoi l'ouverture de celle-ci serait-elle illégale ?
A Castres, un arrêté préfectoral datant de 1973, précise qu'un tour de garde est organisé entre les pharmacies de la ville pour l'ouverture du lundi.
Depuis 44 ans donc, les officines castraises planifient leurs gardes à tour de rôle, et n'entendent pas laisser la place à un concurrent qui ne respecterait pas cette règle. 

La semaine dernière une conciliation s'est tenue au sein du Conseil de l'Ordre mais les parties n'ont pas réussi à s'entendre.
Face à la désobéissance de leur concurrent, les pharmaciens l'assignent en référé vendredi devant la Chambre de discipline du Tribunal de Grande Instance de Castres.

En levant l'arrêté, la Préfecture du Tarn pourrait mettre fin à cette exception pour permettre aux pharmaciens qui le souhaitent, d'ouvrir ou non leurs officines le lundi.

Le reportage de Matthias Julliand et Corinne Carrière.





Sur le même sujet

Gard : les parents en colère face à la hausse du prix des transports scolaires

Les + Lus