Tarn : Le groupe Pierre Fabre cède deux sites de production pharmaceutique au groupe Favera

La signature a eu lieu ce jeudi 9 juillet. Les groupes Pierre Fabre et Favera  ont signé un accord relatif à la cession des sites de production pharmaceutique situés dans les Pyrénées-Atlantiques et en Haute Savoie.
 

Laboratoire cosmétique  Pierre Fabre de Soual dans le Tarn
Laboratoire cosmétique Pierre Fabre de Soual dans le Tarn © Emilie Cayre/ DDM
Dans un communiqué de Presse, le groupe pharmaceutique tarnais Pierre Fabre annonce la cession de deux sites de production pharmaceutique en France. Ils sont situés  à Idron dans les Pyrénées Atlantiques et à Saint-Julien -en -Genevois en Haute Savoie. Deux structures qui emploient 230 personnes.
Dans ce même communiqué la direction précise que le centre de recherche en oncologie de Pierre Fabre de Saint-Julien-en-Genevois n’est pas concerné par cette cession.

Les négociations avaient débuté en novembre dernier. La direction du groupe expliquait vouloir "concentrer ses investissements dans l’oncologie".
Le groupe Favera, lui fabrique en sous-traitance des produits pharmaceutiques, cosmétiques, industriels et ménagers. Il emploie 12 000 personnes et détient 39 sites de production pharmaceutiques dans le monde dont 9 en France. Le groupe a réalisé en 2019  un chiffre d’affaire de 1,8 milliards d’euros.
Dans le journal "Les Echos"en avril dernier, les syndicats exprimaient leurs sentiments sur cette cession :
 

Nous ne connaissons pas encore les conditions pour l'emploi mais c'est plutôt une bonne nouvelle que ces sites soient peut-être repris par un façonnier qui a les reins solides, plutôt que par un fonds d'investissement.  

Frédéric Fabre, délégué CGT du groupe Pierre Fabre


Le groupe  tarnais s’est lancé dans la commercialisation de deux nouvelles molécules en oncologie et investi de manière importante pour faire connaitre ces médicaments. Une stratégie qui s’inscrit dans le plan de Transformation 2019-2022 dont l'objectif est de recentrer l'activité dans l’oncologie, la dermatologie et la dermo-cosmétique.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
recherche culture sciences cancer santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter