Port de l’uniforme à l’école : dans cette ville de province des élèves portent la blouse depuis 12 ans

Gabriel Attal, le ministre de l'éducation nationale veut lancer une expérimentation dans des écoles publiques sur le retour de l’uniforme. A Castres (Tarn), l'école Saint-Jean-Saint-Louis a adopté le port de la blouse obligatoire il y a déjà 12 ans.

Le débat revient régulièrement au moment de la rentrée scolaire : faut-il imposer le port de l’uniforme à l’école? L'actuel ministre de l’éducation nationale, Gabriel Attal y est favorable. Il veut lancer une expérimentation dans des écoles publiques. 

La blouse depuis 12 ans

Dans certaines écoles privées, l’uniforme est déjà instauré et prend différentes formes. A Castres, l’école Saint-Jean-Saint-Louis demande à chacun de ses élèves de porter une blouse, plutôt une vareuse bleue claire une fois rentrés en classe. “Moi, la blouse je n’aime pas trop la porter mais je trouve que c’est rigolo de voir tout le monde habillé pareil”, s’amuse Victor. “L’hiver on n’a pas froid. Et puis des fois, certains disent “ah bah tu es comme-ci, tu es comme-ça”, là au moins on est tous pareil avec la blouse", apprécie Gustave. Et pour le jeune Achille, c’est aussi une marque d’appartenance à un groupe. “Moi j’aime bien parce qu’on sait qu’on est de Saint-Jean-Saint-Louis.”

Ce petit uniforme a été mis en place voilà 12 ans, sur proposition d’une maman d’élève. L’idée lui est venue en voyant son enfant rentrer le soir avec des tâches sur ses vêtements. “C’était vraiment quelque chose de pratique pour que l’enfant, il peut peindre sans s'inquiéter, il reste dans son rôle d’enfant”, explique Alexia Cayre, l’initiatrice du projet. “L’enfant adopte vraiment sa tenue d’écolier, c’est une autre posture et ça permet de les reconnaître.”

Un uniforme pour élèves et enseignants

Les enseignants, eux-aussi portent la fameuse blouse et n’y trouvent rien de contraignant. “Moi je suis convaincue”, réagit Sandrine Galan, l’institutrice. “Déjà enfant je portais l’uniforme et ça ne m’a pas dérangé. Et aujourd’hui adulte, je trouve que c’est super. On a tous la même tenue et nous sommes tous unis.”

Une unité qui n’empêche pas pour autant à l’enfant de cultiver sa différence. “Notre projet c’est justement d’éveiller tous les talents et ça n’empêche rien, et puis la blouse ça ne cache pas grand chose, il y a toujours les chaussures, le cartable”, précise Pascale Donnadille, la directrice de l’école Saint-Jean Saint-Louis.

Une blouse plébiscitée par les parents 

A la sortie des classes, les parents sont unanimes et confirment le sentiment de leurs enfants. “Je pense que c’est très bien par rapport aux enfants parce qu’ils sont tous sur le même pied d’égalité donc c’est bien pour eux”, raconte Amélie Morenton, une maman d’élève. “Au final, ils s’y habituent et les oublient.” 

C’est une bonne chose, ça permet à tous les enfants d’être habillés de la même façon et ça évite les différences entre eux.

Sarah Branchu, maman d'élève

En France, plusieurs écoles privées ont déjà franchi le pas. Côté public, des expérimentations devraient être menées dans un avenir proche. 

Ecrit avec Pierre-Jean Vergnes.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité