Disparition de Delphine Jubillar : la compagne actuelle de Cédric Jubillar placée en garde à vue, son domicile perquisitionné

La nouvelle compagne de Cédric Jubillar a été placée en garde à vue ce mercredi 15 décembre, un an après la disparition de Delphine Jubillar. Son domicile a été perquisitionné. Elle est interrogée pour "recel de cadavre".

La compagne actuelle de Cédric Jubillar a été interpellée et placée en garde à vue ce mercredi 15 décembre au matin, un an après la disparition de Delphine Jubillar, a révélé franceinfo. Une information confirmée à notre rédaction par des sources proches de l'enquête. Elle est interrogée pour "recel de cadavre" selon son avocat, Maître Johann Ricci, joint par téléphone.

Séverine L. est entendue depuis 7 heures à la gendarmerie de Gaillac (Tarn). Situé à Lescure d'Albigeois (Tarn), son domicile a été perquisitionné ce matin, les gendarmes ont quitté les lieux avant 11 heures.

La femme interpellée, Séverine L., âgée de 44 ans, est employée d'une entreprise de logistique et vit dans une commune proche d'Albi, à cinq km de Cagnac-les-Mines (Tarn). Elle était la compagne de Cédric Jubillar au moment de son incarcération en juin et a toujours clamé son innocence. "J'ai passé du temps avec lui pendant ces deux derniers mois", nous témoignait-elle en juin dernier. "Pour moi, il est innocent, il ne m'a jamais montré que ce serait lui..." Ensemble depuis mi-avril, selon l'avocat de Cédric Jubillar, le peintre-plaquiste intérimaire avait révélé leur liaison en diffusant une photo d'eux sur Facebook, ce qui avait choqué nombre de proches de l'infirmière disparue.

Principal suspect dans cette disparition, Cédric Jubillar est en détention provisoire depuis juin 2021, suite à sa mise en examen pour homicide volontaire, mais il a contesté ces accusations plusieurs fois devant la justice et a demandé sa libération.

"Cédric n’était pas en relation avec elle au moment de la disparition de Delphine. Il n’y avait pas de contact, il ne la fréquentait pas", assure Maître Alexandre Martin, l'un des avocats de Cédric Jubillar. "Depuis six mois il est à l’isolement, il n’a aucun contact avec elle, si ce n’est parfois par courrier, mais des courriers qui sont lus par les magistrats instructeurs."

Delphine Jubillar reste introuvable

Le 16 décembre 2020, Cédric Jubillar a alerté les gendarmes sur la disparition de sa femme, en expliquant qu'elle a quitté leur domicile à Cagnac-les-Mines (Tarn) au milieu de la nuit, afin de promener les chiens, sans revenir et laissant derrière elle leurs deux enfants.

Dans un premier temps, une enquête avait été ouverte pour disparition inquiétante, avant qu'une information judiciaire ne s'ouvre une semaine plus tard pour "arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire". Plusieurs endroits, dont de multiples fois le domicile, ont été fouillés ou perquisitionnés par les enquêteurs, sans retrouver aucune trace de Delphine Jubillar.

Du côté des amis et de la cousine de Delphine Jubillar, une marche intitulée "Justice et Vérité" est organisée le 19 décembre 2021 à Cagnac-les-Mines, un an après la disparition de l'infirmière.