• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Fête de Lavaur : les forains installeront leurs manèges malgré l’annulation

© Sylvain Duchampt
© Sylvain Duchampt

Les forains sont en colère et comptent bien faire part de leurs revendications à la mairie.

Par Yann Lagarde & Sylvain Duchampt

Bernard Carayon (LR), le maire de Lavaur, doit s’expliquer auprès des forains, qui avaient prévu d’installer les manèges dans le centre-ville au début du mois de septembre prochain.

Pour justifier l'annulation de cet événement, le maire avait mis en cause le manque d'effectifs de gendarmerie.

Incontournable dans le sud-ouest, cette fête est l’une des grosses attractions de la fin de saison dans la région. Une centaine de familles de forains, qui avaient réservé leurs places longtemps à l’avance, s’estiment lésées, d’autant plus qu’elles ont appris cette annulation par la presse.

Les familles rappellent que beaucoup de grandes fêtes populaires de centre-ville similaires n’ont pas été annulées (Dax, Béziers, etc) et que les concerts prévus le soir sont, eux, maintenus. Les forains assurent qu’ils étaient même prêts à payer des vigiles supplémentaires. Face à Bernard Carayon, lors d’une réunion organisée à la mairie ce jeudi après-midi, les syndicats de forains se sont vu opposer une fin de non-recevoir.

Malgré l’interdiction, les forains ne comptent pas se laisse faire et s’installeront bien dans la zone, faute d’espace pour entreposer leurs manèges ailleurs. Face au manque à gagner (25% de leur chiffre d’affaire du mois d’août), certains ont prévu de réclamer à la mairie une compensation financière.

Retrouvez le reportage de Sylvain Duchampt et Matthieu Chouvellon :
Annulation de la fête de Lavaur : les réactions
Dans un contexte sécuritaire tendu, plusieurs événements ont été annulés. La fête de Lavaur en septembre en fait partie, faute de moyens pour la sécuriser.

 

Sur le même sujet

Montpellier : le sénateur LREM Robert Navarro définitivement condamné pour abus de confiance

Les + Lus