Francis Rui, le destin brisé du capitaine du Castres Olympique, champion de France en 1993

Francis Rui / © France 3 Midi-Pyrénées et INA
Francis Rui / © France 3 Midi-Pyrénées et INA

Le dernier capitaine castrais à avoir soulevé le Bouclier de Brennus est décédé en septembre 2001. Francis Rui avait incarné Castres pendant plus de 20 ans. 

Par Fabrice Valery

Le 21 septembre 2001, quelques heures avant l'explosion de l'usine AZF à Toulouse, Francis Rui se tue dans un accident de la route dans le Lauraguais. Sa disparition est un choc pour Castres et son équipe de rugby : Francis Rui a incarné le Castres Olympique pendant plus de 20 ans. 

C'est lui, capitaine du CO, qui soulève le bouclier de Brennus en juin 1993 au Parc des Princes après la victoire de Castres sur Grenoble. Capitaine emblématique, il a joué au club de 1976 à 1996, participant au titre de 1993 mais aussi à la finale perdue contre Toulouse de 1995.

En 1993, lors de la finale contre Grenoble, il inscrit un drop. C'est lui aussi qui tape ce fameux coup de pied à suivre et dans l'élan plaque Hueber et lui fait échapper le ballon dans l'enbut que Gary Whetton aplatit. Un essai contesté par les Grenoblois. Triomphant, Francis Rui soulève le Bouclier et le ramène le lendemain dans la ville tarnaise.

Une tribune du stade Pierre-Antoine à Castres porte son nom.

EN VIDEO / les images de Francis Rui pendant la finale de 1993 et le retour à Castres
DMCloud:71845
Francis Rui pendant la finale 1993


Sur le même sujet

Les + Lus