• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Marché du gymnase de Mazamet : un cabinet d'architecte condamné pour chantage

L'un des gymnases de l'aire de sport Lapeyrouse à Mazamet / © Google
L'un des gymnases de l'aire de sport Lapeyrouse à Mazamet / © Google

Nook architectes a été condamné le 14 mars 2018 pour tentative de chantage à l'encontre de la communauté d'agglomération Castres-Mazamet. Le cabinet toulousain avait contesté l'attribution du marché de la construction d'un nouveau gymnase à Mazamet avant de déposer plainte pour favoritisme.  

Par Sylvain Duchampt

La justice a tranché le 16 mars 2018 : Nook architectes est reconnu coupable d'avoir tenté de faire chanter la communauté d'agglomération de Castres Mazamet et devra s'acquitter de 3000 euros d'amende.
 
Suite à la publication de notre article sur les doutes dans l’attribution du marché d'un nouveau gymnase à Mazamet, le président de la communauté d’agglomération de Castres-Mazamet, Pascal Bugis avait décidé de porter plainte. L’élu castrais s’était appuyé notamment sur les échanges de courriers avec Mourad Benmansour, gérant du cabinet Nook architectes.
L’architecte toulousain y dénonçait  "des anomalies sur les notations pour favoriser le cabinet Escourrou", lauréat du marché, et accusait directement Pascal Bugis "d’avoir organisé et programmé l’éviction de son cabinet". Le gérant du cabinet d'architecture demandait avec instance "de revoir les notes techniques que vous nous avez attribuées, et de maintenir notre candidature en première place, donc attributaire du marché.(…) Sans réponse de votre part, je peux vous assurer que Nook architectes engagera une procédure pénale". La menace sera mise à exécution puisqu’une plainte est déposée le 30 mars 2017 au parquet de Toulouse pour favoritisme.

Avec de telles déclarations, l’avocat qu’est Pascal Bugis n'a pas raté l’occasion de contre-attaquer en introduisant une citation directe devant le tribunal correctionnel de Toulouse pour "chantage caractérisé".

En condamnant Nook architectures, la justice a donné raison à l'élu castrais. Monsieur Benmansour a dores et déjà décidé de faire appel. L'enquête préliminaire pour favoritisme dans l'attribution de ce marché est, selon nos informations, toujours en cours. 

Sur le même sujet

De la source du Danube au Grau-du-Roi en kayak : une aventure de plus de 7 000 km

Les + Lus