• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rugby : bagarre entre les joueurs de Mazamet et Castelsarrasin, le match arrêté au bout de 30 minutes

La bagarre a eu lieu entre Mazamet et Castelsarrasin à la 32ème minute de la rencontre. / © Plautin Christophe, SC Mazamet
La bagarre a eu lieu entre Mazamet et Castelsarrasin à la 32ème minute de la rencontre. / © Plautin Christophe, SC Mazamet

La rencontre de Fédérale 2 n’aura pas duré plus d’une trentaine de minutes, entre l’équipe de rugby de Castelsarrasin et Mazamet. Une bagarre entre joueurs a dégénéré, impliquant aussi des spectateurs. L’arbitre a stoppé la rencontre.
 

Par Martin Vanlaton

Cela devait être une belle rencontre sportive entre deux clubs en tête du classement de Fédérale 2. Dimanche après-midi, au stade Alary de Castelsarrasin, les supporters sont au rendez-vous. Le match débute et le SC Mazamet encaisse rapidement deux essais. A la 30ème minute, les joueurs de Mazamet sont tenus en échec 12 à 0. C’est alors que qu'un joueur du SC Mazamet est victime d’un plaquage cathédrale dans le dos de l’arbitre.

Ni une ni deux, les joueurs des deux équipes en viennent aux mains. L’arbitre réagit et sort trois cartons rouges : 2 pour Mazamet, 1 pour Castelsarrasin. Les spectateurs pénètrent alors sur le terrain et la bagarre dégénère. L’arbitre prend alors la décision de stopper la rencontre et renvoie tous les joueurs au vestiaire, à la 32ème minute.
 

Forte tension sur le terrain


Dans un post Facebook, le SC Mazamet raconte le déroulé de la rencontre. Selon le sporting, il existe plusieurs raisons à cette bagarre : une tension à l’approche de la fin des matchs de poule à mêler avec "une chaleur inhabituelle qui pousse certains supporters à un fort besoin de désaltération…" Comprendre ici que l’alcool a coulé à flots.
 

Le club déplore aussi un spectacle déplorable pour l’image du rugby en Occitanie. En effet, le président de la ligue Occitanie de Rugby, Alain Doucet, était présent dans les tribunes.

Contactée, la Fédération Française de Rugby affirme que le dossier sera examiné le 10 avril par la formation mixte des Commissions de discipline et des règlements de la FFR. Des sanctions pourraient alors être prises contre les deux clubs occitans. 
 

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus