Tarn : la chapelle Notre-Dame de l'Auder bientôt restaurée

L'une des plus anciennes chapelles du département du Tarn souffre de dégradations dues au temps. Notre-Dame de l'Auder, à Ambialet, va bientôt faire l'objet d'une restauration. Une association lance une souscription pour réaliser d'autres travaux. 

Les marques du temps sont visibles dans l'arrière-sacristie...
Si les murs ont plutôt bien résisté, la toiture en revanche a souffert des aléas climatiques. Les derniers travaux datent des années 50 et L'ardoise de Lacaune, utilisée pour refaire la toiture, a tendance à s'oxyder. 

Les ardoises choisies pour les travaux de restauration qui débuteront au printemps 2016 seront celles de Dourgne, plus résistantes. Elles permettront de mieux protéger cette chapelle millénaire, classée aux bâtiments de France. 36 800 euros, c'est le coût de ces travaux subventionnés en partie par la DRAC (direction régionale des affaires culturelles).

L'association Mato Grosso, aujourd'hui propriétaire des lieux, lance une souscription afin de lancer d'autres travaux et réhabiliter l'intérieur de la chapelle. 

Voir ici le reportage de Miryam Brisse et Marc Lasbarrères, de France 3 Tarn : 

L'une des plus anciennes chapelles du Tarn est l'objet d'une importante restauration.