Toulouse : 3000 km à tricycle pour prévenir les AVC

Des victimes d'accidents vasculaires cérébraux ont entamé un tour de France à tricycle pour prévenir les AVC et sensibiliser au don d'organe. La deuxième étape s'arrête à Toulouse ce samedi avant de partir pour Montpellier. 

Philippe Meynard, Stéphane Dubois et Patrick Josset ont tous était victimes d'AVC, un accident vasculaire cérébral. Ils ont été suivis au sein de l'Unité Neuro Vasculaire du CHU de Bordeaux. Malgré des séquelles très handicapantes, ils ont décidé de se lancer un défi. Parcourir 3000 kilomètres en tricycle pendant 50 jours pour sensibiliser aux risques d'AVC.
Après Agen, la deuxième étape les mène ce samedi à Toulouse. Accompagnés de Gino Poretto, membre de l'association des donneurs d'organes et de tissus humains, les trois participants rencontrent la population pour la sensibiliser.

Selon la Fédération Française AVC, 150 000 accidents cardio vasculaire ont lieu chaque année en France, soit 1 toutes les 4 minutes. Une personne sur 5 décède dans le mois qui suit. Les 3/4 des victimes garderont des séquelles définitives. La prévention des risques est donc primordiale. 
L'objectif de ce tour de France : sensibiliser les plus de 65 ans notamment, aux premiers signes avant coureurs d'un AVC comme les difficultés d'élocution, la paralysie d'un membre ou d'une partie du visage et/ou une fragilité dans le corps. A l'apparition d'un de ces symptômes, il ne faut pas hésiter et composer très vite le 15.  
Il y a de plus en plus de personnes victimes d'AVC et notamment des jeunes femmes. La raison, le stress et parfois le cocktail pilule/tabac.

Pendant leur périple, les cyclistes sont suivis par des neurologues. Ils passeront la matinée place Arnaud Bernard à Toulouse avant de rejoindre Montpellier. 

Suivez le Carnet du Parcours sur : avc-tousconcernes.org