Toussaint : enterrement vidéo, tombes en kit et parfums, les services funéraires ne sont pas au point mort en Occitanie

Les services funéraires sont un marché comme un autre qui connait de constantes évolutions. En cette Toussaint, voici quelques nouvelles pratiques et nouvelles tendances en Occitanie, dont certaines répondent aux contraintes imposées par la crise sanitaire du coronavirus.
La crise sanitaire du Covid a eu de fortes répercussions sur les cérémonies funéraires
La crise sanitaire du Covid a eu de fortes répercussions sur les cérémonies funéraires © Alexis Sciard - MaxPPP
Comment organiser un enterrement en pleine épidémie de coronavirus ? Lors du premier confinement, les cérémonies funéraires étaient limitées à 20 personnes, rajoutant à la douleur des familles. A Lannemezan (Hautes-Pyrénées), l'entreprise de pompes funèbres Jacomet a trouvé une solution : retransmettre les obsèques en direct. Pour cela, elle s’est équipé d'un corbillard avec un écran pour retransmettre en direct et en extérieur les cérémonies se déroulant dans une église ou un cimetière. "L'installation d'un écran géant n'est pas possible dans ces villages. En posant une caméra dans l'église, avec l'accord de la famille et du prêtre, cela permet à tous les proches de voir et d'entendre les hommages au défunt" raconte Hervé Jacomet, patron des pompes funèbres, au Parisien-Aujourd’hui en France.
 

Une tombe à monter comme un meuble Ikea

A la perte d’un être cher vient aussi se greffer des questions financières, parfois toutes aussi douloureuses. Depuis quelques années, internet permet de choisir des monuments funéraires pour soi-même ou des proches à moindre coût. Deux entreprises toulousaines se taillent la part du lion sur ce marché. La Marbrerie Funelior revendique des "prix ultra compétitifs, 20% moins cher qu'en marbrerie classique" en un clic et se place en concurrente directe de la star-up France Tombale connue notamment grâce à sa gamme de "monument funéraire à monter soi-même". Comme un meuble Ikea "chaque monument est livré avec une notice de montage et toutes les pièces nécessaires à sa construction. Les pierres tombales sont décomposées en plusieurs pièces, ne dépassant pas 60 kg et pouvant être manipulées par deux personnes sans matériel supplémentaire".
 

L'incinération à la "mode"

Mais le marché des services funéraires en France a connu au cours des 40 dernières années une importante évolution : de plus en plus de français décident de se faire incinérer. "En 1979, 1% des personnes se faisaient incinérer. En 2020, ce chiffre atteint les 50 %. En Occitanie, il y a une spécificité : en Languedoc-Roussillon on choisit plus l’incinération (52%) qu’à Toulouse (47%)" explique Jean-Philippe Aznar, gérant de la société Exhum. 

Pour lui l’explication est simple : "notre génération a moins l’envie d’aller régulièrement se recueillir au cimetière comme le faisaient nos grands parents et l’incinération était plus économique, de l’ordre de 30 à 40 % qu’un enterrement moins cher." Les tarifs sont aujourd’hui pratiquement les mêmes entre incinération et inhumation.
 
Cippes installés dans un cimetière de Carcassonne (Aude).
Cippes installés dans un cimetière de Carcassonne (Aude). © Exhum

La société de Haute-Garonne créé en 2012 a développé une offre répondant à cette époque très personnalisée et égocentrée à travers un monument funéraire sous forme d’une colonne appelée le cippe inspiré de celles de l’antiquité romaine. Fabriqué en acier à la Scop Gilet à Albi, ce matériel s’adresse essentiellement aux communes. 

Du parfum pour apaiser les familles

D’autres prestations peuvent parfois surprendre. Le leader mondial du marketing olfactif, installé à Toulouse, Scentair parfume habituellement des hôtels, des centres commerciaux et même des stades de sports. Depuis quelques années, il propose également ses services aux pompes funèbres. "L’idée c’est d’améliorer le vécu des familles lors d’un moment particulièrement douloureux dans un milieu très souvent « froid » avec la présence du marbre. Le parfum agit sur le ressenti. La diffusion par exemple d’un parfum légèrement fleuri dans un funérarium permet d’apporter un certain apaisement et du réconfort" détaille Sandra Caillet, responsable commerciale de la société pour tout le Sud-Ouest de la France.
 
Des diffuseurs comme celui-ci (carré blanc au centre de l'image), connecté et autonomes, permettent de diffuser des parfums "réconfortant" pour les familles.
Des diffuseurs comme celui-ci (carré blanc au centre de l'image), connecté et autonomes, permettent de diffuser des parfums "réconfortant" pour les familles. © Scentair

Le parfum à base de thé aide à neutraliser les odeurs d’un défunt qui peuvent aussi laisser un mauvais souvenir à ses proches. Des effluves répandues à l’aide de diffuseurs connectés, autonomes et programmables. Une façon de répondre aux besoins des familles mais aussi une façon de se distinguer dans un secteur de plus en plus concurrentiel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
toussaint événements sorties et loisirs