• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Trafic de drogue près de Nîmes : 500 000 euros en liquide enterrés dans un jardin

La procureure de la République Laure Becuau et le lieutenant-colonel François Devigny commandant de la section de recherche de Nîmes / © France 3 LR
La procureure de la République Laure Becuau et le lieutenant-colonel François Devigny commandant de la section de recherche de Nîmes / © France 3 LR

Un vaste trafic de drogue a été démantelé par les gendarmes de Nîmes. 15 suspects ont interpellés dès lundi à Nîmes Beaucaire et Tarascon. De l'argent liquide avait été enterré dans le jardin d'un trafiquant à Redessan.

Par Laurence Creusot

L'affaire porte sur des milliers d'euros. 500 000 euros, produit du trafic, ont d'ailleurs été retrouvés dans le jardin de l'un des trafiquants à Redessan près de Nîmes.
Une  découverte qui ne doit rien au hasard, c’est le résultat de 13 mois d’enquête avec  8 enquêteurs mobilisés en permanence et jusqu’à 60 personnes impliquées dans ces investigations.
La drogue, du cannabis, avec plusieurs centaines de kilos écoulés, venait du Maroc et transitait par l’Espagne.
15 personnes ont été interpellées et 8 se trouvent toujours en garde en vue, poursuivies pour trafic de drogue et blanchiment.
Lors de leurs investigations, les gendarmes ont également découvert des centaines de pieds de cannabis plantés en Camargue.

L'enquête a commencé en 2015 à Uchaud et a abouti en début de semaine à l'interpellation de 15 personnes à Nîmes, Beaucaire, Tarascon et Redessan. Un noyau familial constituait la base du réseau. Selon les gendarmes de la section de recherche de Nîmes "Ces trafiquants étaient très organisés". Le trafic portait sur des centaines de kilos de résine de cannabis.

La tête du réseau avait déjà été condamnée pour trafic de drogue en 2006.

Sur le même sujet

Occitanie : les aides européennes en danger

Les + Lus