Trafic SNCF : circulation interrompue entre Narbonne et Montpellier, de fortes perturbations en cours

En raison d'un incendie entre Nissan-Lez-Enserune (Hérault) et Narbonne (Aude), la circulation des trains et TER entre Narbonne et Montpellier, mardi 27 juillet, est interrompue entrainant des retards importants et des suppressions de trains.
En raison de l'interruption du trafic, la gare de Béziers (Hérault) est vide mardi 27 juillet.
En raison de l'interruption du trafic, la gare de Béziers (Hérault) est vide mardi 27 juillet. © Luc Calmels - FTV

A la mi-journée, la circulation a repris progressivement entre Narbonne et Toulouse ainsi qu'entre Narbonne et Perpignan, "avec des adaptations sur les trajets" selon la SNCF. Le trafic entre Narbonne et Montpellier est lui toujours interrompu. 

Selon l'entreprise ferroviaire, un feu dans la nuit du lundi 26 juillet vers 23 heures entre les communes de Nissan-Lez-Enserune (Hérault) et Narbonne (Aude) serait à l'origine de l'arrêt total du trafic entre Toulouse (Haute-Garonne) et Montpellier (Hérault).

Hérault - les ouvriers travaillent à la réparation des câbles électriques et à la reprise du trafic SNCF - 27 juillet 2021.
Hérault - les ouvriers travaillent à la réparation des câbles électriques et à la reprise du trafic SNCF - 27 juillet 2021. © FTV L.Calmels

Des câbles et des stations électriques ont été endommagés par les flammes empêchant le passage du moindre train.

Reprise de la circulation dans l'après-midi

"Par exemple, les trains au départ de Paris pour Perpignan (Pyrénées-Orientales), ce mardi matin, seront soit supprimés, soit limités" explique-t-on à la SNCF. Les voyages au départ de Marseille (Bouches-du-Rhône) ou de Barcelone (Catalogne), passant initialement par Montpellier et Toulouse seront également impactés. 

Selon la communication de l'entreprise de chemins de fer, "la reprise de la circulation est prévue en milieu d'après-midi. Des cars de substitutions vont être mis en place dans les gares concernées."

Le réseau TER au départ de la gare de Matabiau (Toulouse) et celle de Montpellier est également touché. Les retards sont importants aussi entre Montpellier, Nîmes et Marseille.
Les difficultés avaient déjà commencé lundi 26 juillet en fin de journée entraînant déjà de nombreux retards. Trois bagages abandonnées ont perturbé le trafic pendant 3 heures jusqu’à 20h hier soir. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports circulation vacances sorties et loisirs ter transports en commun trains régionaux incendie faits divers pompiers