• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Valencia, 15 mars 2018 : une bonne faena de José Garrido.

Valencia. La seule oreille du jour pour José Garrido. / © Patricia Navarro
Valencia. La seule oreille du jour pour José Garrido. / © Patricia Navarro

Avec plus de cornes que de classe, les toros de Fuente Ymbro n'ont pas autorisé grand chose ce jeudi 15 mars à Valencia. Juan Bautista, froid, et Daniel Luque, réservé, n'ont pas forcé leur talent. José Garrido s'est distingué avec le dernier toro de l'après-midi.

Par Joël Jacobi


Valencia, jeudi 15 mars 2018.
Cinquième spectacle (et troisième corrida) de la feria de las fallas.

Toros de Fuente Ymbro, très armés. Le 1 noble et faible, le 2 sans caste, le 3 distrait, le 4 donnant des coups de tête désordonnés, le 5 toujours tête haute, le 6 correct.

Juan Bautista, silence et silence. 
Daniel Luque, salut et silence.
José Garrido, silence et une oreille.

Entrée : 1/2

On retient de cette après-midi longuette (on a surpris plus d'un spectateur en train de bailler) la fin de la faena de José Garrido au sixième toro. Et surtout les naturelles, réellement bonnes. Garrido est à l'affiche le lundi de Pâques à Arles, qu'on se le dise…




José Garrido, Valencia 15 mars 2018

 

Sur le même sujet

Sète et les Morello : une histoire de famille

Les + Lus