A Valras, dans l'Hérault, des plots en béton sécurisent la promenade

Publié le Mis à jour le
Écrit par Cathy Dogon .

Deux feux d'artifice sont traditionnellement prévus l'été dans cette station balnéaire. Le maire, Guy Combes, a décidé de les maintenir en renforçant la sécurité. Sa solution : 66 "blocs de béton anti-terroristes".



Rien à voir avec la promenade des Anglais, mais le maire de la station balnéaire de Valras, dans l'Hérault, préfère prendre ses précautions. Guy Combes, élu divers droite, a pris la décision d'installer 66 blocs en béton sur les 1,5 kilomètres qui longent la plage pour éviter l'intrusion d'une éventuelle voiture bélier. Coût de l'opération : 6 500 euros. 



► Un reportage de Delphine Aldebert et Valerie Banabera

durée de la vidéo: 01 min 48
Valras se protège. Il n'y a pas de menace terroriste sur la station balnéaire de l'Héraut mais la municipalité a décidé de mettre en place un dispostif anti-intrusion le long de la plage. Objectif : maintenir les grands rassemblements de l'été grâce à un maximum de sécurité. ©FR 3 LR


Ce dispositif de sécurité restera en place jusqu'en septembre. Il est couplé avec une prolongation des enregistrements de vidéo-surveillance jusqu'à deux heures du matin, et d'un renfort d'effectif.



Ces solutions permettent le maintien des deux feux d'artifice prévus cet été : l'un le 31 juillet, l'autre le 15 août. On attend près de 30 000 personnes
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité