Cet article date de plus de 6 ans

VIDEO - La députée Valérie Rabault veut aller chercher à Bercy les documents sur la vente de l'aéroport Toulouse-Blagnac

Invitée du 19/20 de France 3 Midi-Pyrénées, la rapporteure générale du budget à l'Assemblée Nationale, a indiqué vouloir obtenir du ministère des finances les documents sur la vente des parts de l'Etat dans l'aéroport et vérifier si le contrat de vente a bien été signé.
Défavorable à la vente des parts de l'Etat dans l'aéroport de Toulouse-Blagnac, la députée PS du Tarn-et-Garonne Valérie Rabault, veut tout de même que "les choses avancent". Invitée du 19/20 de France 3 Midi-Pyrénées, elle a affirmé, qu'en sa qualité de rapporteure générale du budget de l'Assemblée Nationale, elle pourrait se rendre elle-même à Bercy pour obtenir les documents et vérifier si le contrat de vente a bien été signé.

Médiapart a révélé samedi que le contrat n'était pas encore signé, ce que le ministère des finances n'a ni démenti ni confirmé. 

La députée Valérie Rabault souhaite par ailleurs que l'Etat prenne l'engagement que les 10,01 % qui lui reste demeureront dans le giron public.

EN VIDEO / Valérie Rabault dans le 19/20 : 
durée de la vidéo: 02 min 38
Valérie Rabault dans le 19/20 Midi-Pyrénées

L'Etat est dans l'embarras depuis la révélation de la disparition de Mike Poon, alias Poon Ho Man, le PDG de Casil Europe, émanation française du consortium chinois qui a racheté les 49,99 % de l'Etat dans l'aéroport de Toulouse-Blagnac. L'homme serait, selon les médias chinois, inquiété par la justice chinoise dans une affaire de corruption. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vente de l'aéroport toulouse-blagnac économie transports transports aériens