• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Le collectif contre la privatisation de l'aéroport tourne en dérision la disparition de Mike Poon

© Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac
© Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

Poon Ho Man (plus connu sous le nom de Mike Poon), pdg de Casil Europe nouvel actionnaire principal de l'aéroport Toulouse-Blagnac, serait en fuite, soupçonné de corruption selon les médias chinois. Une aubaine pour le collectif contre la privatisation de l'aéroport. 

Par Fabrice Valery

Le militantisme passe aussi par l'imagination et une bonne dose d'humour. Le Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac n'a perdu son temps pour réagir, à sa façon, à la "disparition" de Mike Poon (alias Poon Ho Man), qui a démissionné de ses fonctions de la CALC, compagnie de leasing d'avion chinoise et qui n'aurait pas donné de ses nouvelles depuis un mois. Mike Poon est aussi le Pdg de Casil Europe, nouvel actionnaire principal de l'aéroport de Toulouse.

Mike Poon serait mis en cause dans une affaire de corruption instruite par la justice chinoise.

Le Collectif vient de diffuser plusieurs visuels humoristiques qui se moquent de la disparition du dirigeant chinois. 
 / © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac
/ © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

 

 / © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac
/ © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac
 / © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac
/ © Collectif contre la privatisation de l'aéroport de Toulouse-Blagnac

 

Sur le même sujet

Carcassonne : le meurtre d'un SDF de 30 ans à La Palme en 2012 devant la cour d'assises

Les + Lus