Cet article date de plus de 8 ans

Tonnerres de Brest 2012 : à ne pas manquer durant les fêtes maritimes.

Près de 2.000 bateaux sont à découvrir aux fêtes maritimes de Brest du 13 au 19 juillet. Navires de pêche, bâtiments de guerre, voiliers traditionnels, voiliers de course et de plaisance classique.
© brest.fr



Le Saint-Michel II, un cotre-pilote de la Manche, réplique du voilier de Jules
Verne, reconstruit au Havre en 2009, les trimarans de course MOD 70, les sandeq,
bateaux de pêche indonésiens à balancier, et le brise-glace russe Saint Petersbourg
(22.000 cv) figurent parmi les invités.

Le plus grand voilier-école du monde, le russe Sedov, de 117 m de long, le Statsraad
Lehmkuhl, voilier école norvégien (98 m), les goélettes d'instruction de la Marine
nationale Etoile et Belle Poule, le drakkar Dreknor, réplique du Gokstad, le plus
grand navire de guerre viking jadis capable de remonter la Seine jusqu'à Paris,
seront ouverts à la visite pour certains le long des 12,5 km de quai. 

Vendredi, la gabare Fée de l'Aulne restaurée ces dernières semaines par le chantier
du Guip (Brest), sera mise à l'eau. Regréée comme à l'origine, l'imposante coque,
un des derniers grands bateaux en bois de France, assurait jadis la liaison depuis
Brest avec l'île d'Ouessant.

Le même jour, la  Recouvrance, réplique de goélette aviso du 19e siècle construite
pour Brest 1992, fêtera ses vingt ans, comme la fête maritime.

Le 14 juillet sera dédié au Maroc alors que les Mod 70 (trimarans monotypes de
21 m) de la Krys Ocean race arriveront à Brest après une traversée express de l'Atlantique
depuis New York. Le feu d'artifice sera tiré à partir de
23H00.

Les Tonnerres de Brest serviront de cadre à une évocation de la mission scientifique
autour du monde confiée par Louis XVI à Jean-François de La Pérouse. Parti de Brest
le 1er août 1785, les navires La Boussole et L'Astrolabe ont fait naufrage à Vanikoro,
dans l'archipel des Salomon, en 1788.

Deux cents figurants en costume d'époque reconstitueront l'avitaillement et les
préparatifs d'un des bateaux de l'expédition dans un décor reconstituant le Brest
du 18e (le 17 juillet).

Enfin, la grande parade rassemblera l'immense flotte des bateaux traditionnels
et de plaisance entre Brest et Douarnenez, dimanche 19 juillet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tonnerres de brest