• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La maternité des Lilas est sauvée

© Bondyblog
© Bondyblog

L'Agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France a annoncé qu'elle allait débloquer une aide de six millions d'euros pour financer la reconstruction de la
maternité des Lilas (93), dont l'avenir était menacé.

Par Christian Meyze/ AFP

L'ARS annonce la signature, dans ce dossier, d'un partenariat entre la maternité et le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon. L'ARS "décide par conséquent l'octroi de l'aide à l'investissement prévue pour la reconstruction de cette maternité dans la commune des Lilas".

Le groupe hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon et la maternité des Lilas sont deux établissements de santé d'intérêt collectif (ESPIC) privés à but non lucratif.

Dans un communiqué commun, les deux établissements partenaires précisent que cet "adossement" va permettre "de mener à terme dans les meilleures conditions la reconstruction de la maternité". Sa capacité d'accueil "sera étendue pour permettre la prise en charge de 2.500 naissances par an".
"Ce partenariat va permettre le renforcement de l'offre de santé périnatale en Seine-Saint-Denis", ajoute l'ARS dont "l'un des objectifs prioritaires est la réduction des inégalités de santé". L'agence décide donc "d'octroyer l'aide à l'investissement de six millions d'euros prévue au titre du plan Hôpital 2012 et nécessaire à cette opération".

Des centaines de personnes, dont plusieurs personnalités politiques, s'étaient mobilisées pour défendre cet établissement, haut lieu de l'accouchement sans violence et au rythme de la mère, symbolique des droits de la femme, en particulier concernant l'avortement.
Créée en 1964, la maternité avait vu son avenir menacé dans le cadre de restructurations hospitalières. François Hollande, alors candidat à la présidence de la République, s'y était rendu au mois de mars 2012.

Sur le même sujet

Jacques Chirac et les agriculteurs

Les + Lus