François Delapierre : "Si le Parti de Gauche se plante à Paris, rien ne nous sera épargné"

Le 9 novembre Jean-Luc Mélenchon sera l'invité de Samedi Politique Municipales sur France 3 Paris de 11h à midi. Quels sont les enjeux des élections de mars prochain en Ile-de-France pour le Parti de Gauche ? Son secrétaire national, François Delapierre, candidat à Sainte-Geneviève-des-Bois répond.

© Jacques Demarthon (afp)
François Delapierre est secrétaire national du Parti de Gauche. Conseiller régional d'Ile-de-France, il sera le candidat du Front de Gauche à Sainte-Geneviève-des-Bois dans l'Essonne. Bras droit de Jean-Luc Mélenchon il explique pour France 3 Paris, le discours que tiendront les candidats de son parti au-delà des stratégies électorales différentes suivant les villes.

Les élections municipales sont-elles un scrutin où les idées du Parti de Gauche peuvent s'exprimer pleinement ?

François Delapierre: " Notre objectif principal est de faire de ces élections un moment de ce qu'on appelle une révolution citoyenne, c'est-à-dire tout simplement que les gens reprennent le pouvoir. La gestion locale, elle peut être soit un moment de dépolitisation. Vous inquiétez pas, vous avez des élus qui s'occupent de tout. Il n'y a pas de politique dans les communes, ce qui compte c'est d'avoir de la bonne volonté.

Soit, au contraire, ça peut être l'occasion que beaucoup de citoyens s'impliquent, car ils se disent c'est possible, c'est dans ma rue, je suis capable de faire quelquechose. Nous, on organise une campagne avec un projet d'implication qui n'a rien à voir avec la gestion des caciques".

Vous êtes candidat à Sainte-Geneviève-des-Bois, dans la circonscription de Malek Boutih, député PS assez critique vis-à-vis du gouvernement. Est-ce-que ça ne limite pas  votre capacité de différenciation d'avec le maire socialiste sortant même si à l'origine, il est divers gauche ?

François Delapierre: " Ici, pas plus qu'ailleurs, le maire de Sainte-Geneviève-des-Bois ne va pas mettre son étiquette en avant.  Mais, c'est le candidat du PS. Il a été choisi et désigné par les militants. A côté, à Fleury-Mérogis, vous avez un maire PS qui a rendu sa carte parce qu'il a compris que ce n'était pas exactement un argument électoral. Ca, c'est politicien. Mais la chose qui compte c'est de savoir si notre ville peut échapper aux politiques nationales.

Est-ce-qu' on peut vivre à l'écart de l'austérité comme un espèce de village gaulois ? Ben, non ce n'est pas le cas. L'austérité, elle va s'appliquer à nous comme ailleurs. Parce que nous sommes en France. Il faut des élus qui soient capables de résister aux politiques gouvernementales. C'est sur qu'un élu du parti socialiste, il peut grogner, il peut grommeler, faire savoir à la presse son désaccord, mais il ne peut pas organiser la résistance dont il y a besoin pour défendre la population".

A Paris, le Parti de Gauche se présente sans les communistes. ESt-ce que Jean-Luc Mélenchon joue gros parce que l'on va savoir ce qu'il représente seul sans la force militante du PC ?

François Delapierre: " Y a des gens qui compteront cela, qui sortiront la calculette et diront Mélenchon sans les communistes c'est tant. C'est surtout un enjeu parisien et aussi national. C'est la ville principale, c'est une ville emblématique de la bataille qu'on veut mener contre l'oligarchie. Paris peut être une ville très agréable pour quelques oligarques et qui ne l'est pas pour tous ceux qui ont du mal à payer les loyers ou qui doivent se battre pour rester dans la capitale. Les conditions de vie à Paris sont souvent difficiles même pour des gens qui ont les moyens.

Et si vous vous plantez ?

François Delapierre: Si on se plante à Paris, rien ne nous sera épargné, on dira c'est la preuve que.... mais ce n'est pas cela qui va se produire. Il y a une dynamique aujourd'hui dans la campagne parisienne qui est évidente. Je suis certain qu'il va se passer quelquechose à Paris. Tout le monde est focalisé sur le duel Hidalgo/ NKM. Au bout de quelques semaines, c'est déjà assez lassant, car on a du mal à voir les différences. Ca va être Simonnet et les listes du Front de gauche (sic) qui vont être la révélation".


(Jean-Luc Mélenchon sera l'invité de Samedi Politique Municipales le samedi 9 novembre sur France3 Paris de 11 H à Midi.
Vous pourrez réagir en direct à l'émission et envoyer vos questions dès maintenant au co-président du Front de Gauche sur twitter avec le hashtag #samedipol
).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter