Filières et passion : la relève dans le monde agricole

Où en est la relève dans le monde agricole ? A  partir d'exemples particuliers pris dans différents secteurs d'activité et dans différentes régions, on peut se rendre compte que l'approche de ce métier rime avec passion et que les jeunes "futurs" agriculteurs ont de la suite dans les idées.

Par Erick Haas

A travers 4 reportages, voici une illustration de la relève dans le monde agricole.
Pour de futurs bergers en Provence ... Pour un jeune viticulteur du Beaujolais déjà reconnu par ses pairs ... Pour une très jeune normande passionnée d'aviculture ... Et pour de futurs agriculteurs bretons qui veulent faire connaître leur filière de façon originale ... Il y a une même foi en l'avenir.

France 3 Languedoc - Roussillon :
S'occuper d'un troupeau de moutons, un vrai choix de vie / © FTV La relève des bergers en Provence
L'une des écoles les plus réputées de France et d'Europe en matière d'élevage : l'école des Bergers du Merle se trouve à Salon-de-Provence. C'est un centre de formation, de recherche et de production où se forment de jeunes gens, prêts à adopter la dure vie de berger.


France 3 Rhône-Alpes:
Julien Sunier - Domaine des Noisetiers, sacré « Découverte de l'année » - Janvier 2015 / © France 3 RA un viticulteur du Beaujolais sacré "Découverte de l'année"
Julien Sunier, jeune viticulteur du Beaujolais, a été récompensé par le jury de "La Revue du Vin de France". Il a été sacré "Découverte de l'année 2015" par ce magazine spécialisé du monde viticole. C'est la fierté au Domaine des Noisetiers, à Avenas, où le viticulteur s'est installé en 2008.

France 3 Haute Normandie :
 / © Une petite fille de Seine-Maritime primée dans des concours avicoles
Agée de neuf ans, et passionnée d'aviculture, Anne-Laure collectionne les prix et les récompenses.




France 3 Bretagne :
Opération free hug à Rennes / © A Rennes, les jeunes agriculteurs en commando "bisou"

On appelle ça les "free hugs", et c'est (c'était) très tendance au moins jusqu'en 2014. C'est une opération de com', dans la rue, à base de gros câlins, gratuits, donc. Les jeunes agriculteurs, pour la semaine de l'installation, ont choisi cette opération commando pour défendre leur métier.

Sur le même sujet

Recherche : dans les laboratoires, le blues des chercheurs français

Les + Lus