• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Quatre vies en Résistance, Quatre vies au Panthéon

© Twitter / @charrock
© Twitter / @charrock

Le 27 mai prochain, quatre nouvelles personnalités entrent au Panthéon, Pierre Brossolette, Geneviève de Gaulle Anthonioz, Germaine Tillion et Jean Zay. Tous ont un point commun: leur esprit de Résistance. Une exposition qui se tient au Panthéon jusqu'au 10 janvier 2016 retrace leur destin.

Par EH

Pierre Brossolette est un journaliste français. Résistant pendant la seconde guerre mondiale, il est arrêté par la Gestapo en février 1944. Il préfère se défenestrer plutôt que de parler sous la torture. Il n'a que quarante ans.

Geneviève de Gaulle Anthonioz est une résistante française. Elle est déportée par les nazis au camp de concentration de Ravensbrück. À la Libération, elle s’engage en faveur des plus démunis et parvient à faire adopter, en 1998, une loi de lutte contre la pauvreté. 

Germaine Tillion est une ethnologue. Elle est une des figures du réseau de résistance du Musée de l’Homme. Déportée au camp de concentration de Ravensbrück par les nazis, elle poursuit la résistance sur place. À la Libération, elle s'engage contre la Guerre d’Algérie.

Jean Zay devient à 31 ans le ministre de l'Education nationale et des Beaux Arts du Front Populaire. Condamné en 1940 par le gouvernement de Vichy, il est emprisonné de 1940 à 1944. Il sera assassiné par les membres de la Milice le 20 juin 1944.

Voir le reportage de Pascale Sorgues et Frédérique Bobin
4 vies en résistance

Infos pratiques: l'exposition est ouverte tous les jours, place du Panthéon 75005 Paris
1er avril au 30 septembre, 10h à 18h30
1er octobre au 31 mars, 10h à 18h
Dernier accès 45 minutes avant la fermeture

Plus d'info sur le site du Panthéon







Sur le même sujet

Une nouvelle oeuvre de Jeff Koons à Paris

Les + Lus