• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

La Défense : Greenpeace, ANV-COP21 et les Amis de la Terre s'attaquent à “La République des Pollueurs”

Des militants écologistes dénoncent la complicité de l'Etat et des grandes entreprises dans l'inaction pour le climat, le 19 avril 2019 à La Défense. / © D.Bouy
Des militants écologistes dénoncent la complicité de l'Etat et des grandes entreprises dans l'inaction pour le climat, le 19 avril 2019 à La Défense. / © D.Bouy

Une action spectaculaire contre les sièges de multinationales basés à La Défense et contre le Ministère de la Transition Ecologique. Face à l'urgence climatique, Greenpeace, ANV-COP21 et les Amis de la Terre dénoncent la collusion entre les dirigeants politiques et les multinationales.

Par France 3 Paris IDF / VP

La tour Total, les Tours EDF ou encore le siège la Société Générale, le parvis de La Défense a été le terrain des revendications de plusieurs centaines de militants ce vendredi matin. Ils ont répondu à l'appel de trois ONG, Greenpeace, ANV-COP21 et les Amis de la Terre pour dénoncer "la République des pollueurs". 
 
 
Des militants écologistes au pied des tours

Dans le collimateur des militants écologistes des grandes entreprises et également l'Etat. Des militants se sont également introduits dans la tour Séquoia dans laquelle se strouve une antenne du ministère de la Transition écologique. Une fois à l'intérieur, les militants ont collé des affiches et se sont enchaînés les uns aux autres afin d'empêcher les gens d'entrer 
 
Des militants écologistes bloquent l'accès aux tours de La Défense

L'action avait été annoncée mais les détails n'avaient pas été dévoilées. Les participants ont été formés à ces actions de désobéissance civile. Une étape supplémentaire dans leur action car selon les organisations, les marches et manifestations ne sont pas suffisantes face à l'urgence climatique.
 

L'organisation ANV-COP21 organise depuis plusieurs mois des "décrochages" des portraits d'Emmanuel Macron dans les mairies. Le président est pointé du doigt, des affiches "Macron président des pollueurs" ont été collées sur les tours. 
 
 

Sur le même sujet

La Marne en chansons

Les + Lus