Cet article date de plus de 4 ans

A l’église de la Madeleine à Paris, une crèche qui divise

Les artistes contemporains laissent rarement indifférent. C'est encore le cas cette fois, avec cette crèche, originale installée dans l'église de la Madeleine. Un choix assumé par le curé de la paroisse. 
© IP3 PRESS/MAXPPP
Surprenante, troublante, une crèche qui suscite le débat. Comme chaque année depuis 7 ans, l’église de la Madeleine à Paris a invité un artiste à s’exprimer librement. Les curieux et les fidèles s’interrogent.

Bouleversé par les attentats de Paris, le sculpteur Samuel Yal a moulé dans la cire des gestes de prières et un nourrisson en position fœtal. Autour de lui, un tapi de photos où les pires montres du XXe siècle côtoient des hommes et des femmes adulées.

Certains visiteurs sont dérangés par ces œuvres radicales. Mais le curé de la Madeleine assume son choix.

"J’ai déjà reçu des mails injurieux, mais aussi des mails élogieux. C’est une méditation sur le mystère de l’incarnation", affirme-t-il.

La crèche de Noël est loin de la tradition des rois mages, du bœuf et de l’âne. Mais elle appelle à réfléchir sur l’humanité et l’espoir.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société noël sorties et loisirs