Cet article date de plus de 8 ans

Brétigny-sur-Orge : des indemnisations pour les usagers abonnés

La SNCF a annoncé une série de mesures commerciales pour les usagers gênés par les perturbations liées au déraillement du train vendredi. Elles concernent les voyageurs abonnés Intercités, Transilien, TER et Elipsos.
Après le déraillement du Paris-Limoges il y a 6 jours, les usagers quotidiens des lignes circulant sur cet axe ont beaucoup mal à se déplacer notamment pour leur trajet domicile-travail. Même si le trafic reprend progressivement, il reste fortement perturbé. C'est pourquoi, la SNCF a annoncé une série de mesures pour dédommager les voyageurs.

RER C et TER
Les abonnés Navigo du RER C, à l'année ou en forfait mensuel sur le mois de juillet, circulant en zone 4 et 5, bénéficieront d'une réduction de 50% sur un mois.
Les clients TER ayant acheté un abonnement de travail hebdomadaire sur la période du 15 au 19 juillet, mensuel ou à l'année sur tout ou partie des parcours Vendôme-Châteaudun-Paris et Orléans-Etampes-Paris, ne paieront que 50% de leur abonnement de septembre.

Intercités
Les clients Intercités qui ont acheté un abonnement mensuel pour le mois de juillet doivent se présenter en gare. Ils ne paieront que 50% du prix de leur abonnement pour septembre.
Ceux qui avaient pris un abonnement à la semaine, entre le 15 et le 19 juillet, bénéficieront d'un forfait hebdomadaire gratuit en septembre.

Elipsos
Les voyageurs sur les trains de nuit à destination et en provenance de l'Espagne (Elipsos) peuvent également obtenir réparation.
Ceux dont les trains n'ont pas circulé le 12 juillet sur les axes Paris-Madrid et Paris-Barcelone peuvent échanger leur billet pour une autre date ou se faire rembourser leur billet intégralement et sans frais.
Les clients ayant voyagé de jour, entre le 13 et le 18 juillet, doivent consulter les conditions spécifiques d'après-vente mises en place en se rendant au point
de vente d'origine ou en consultant le site www.elipsos.com.

>> Les explications de Bruno Lopez

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports sncf accident