• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Chiens, chats, lapins... Une vingtaine d'animaux maltraités sauvés à Draveil

Une vingtaine d'animaux ont été pris en charge par une association, à Draveil, dans l'Essonne. / © F3 Paris IDF/B. Sidibé
Une vingtaine d'animaux ont été pris en charge par une association, à Draveil, dans l'Essonne. / © F3 Paris IDF/B. Sidibé

Une vingtaine d'animaux domestiques, dont des chiens, un chat et des lapins ont été pris en charge jeudi par une association, à l'issue d'une opération d'expulsion locative, à Draveil, dans l'Essonne. Le locataire expulsé est soupçonné de maltraitance par négligence envers les animaux.

Par France 3 Paris IDF

C'est le coeur lourd que Pierrick Hurvoi, expulsé jeudi matin de son logement de Draveil, dans l'Essonne, a dû abandonner ses chiens. 22 petits chiens âgés de trois mois à huit mois, bien nourris à première vue, mais qui n'ont pas bénéficié des soins adéquates, selon l'association Stéphane Lamart, venue les prendre en charge.

► Interview de Stéphane Lamart, responsable d'une association de protection des animaux
Des animaux maltraités sauvés à Draveil
Une vingtaine d'animaux domestiques, dont des chiens, un chat et des lapins ont été pris en charge jeudi par une association, à l'issue d'une opération d'expulsion locative, à Draveil, dans l'Essonne. Le locataire expulsé est soupçonné de maltraitance par négligence envers les animaux.
Cette "maltraitance par négligence", selon les termes de l'association, le locataire expulsé ne la nie pas. Aujourd'hui expulsé de son logement, il avoue avoir été dépassé.

La loi autorise un particulier à détenir neuf chiens

L'association de protection des animaux, reconnue d'utilité publique, a été chargée par la police de recueillir les animaux. En plus des chiens, l'homme possédait deux chats, dont l'un est atteint d'une tumeur qui s'est infectée. Dans la cour de l'immeuble, les bénévoles ont également retrouvé deux lapins dans une cage.

La loi autorise aux particuliers de détenir jusqu'à neuf chiens. Au-delà, le propriétaire doit faire une déclaration préfectorale et obtenir une habilitation.
Une vingtaine de chiens sauvés par une association de défense des animaux. / © Association Stéphane Lamart
Une vingtaine de chiens sauvés par une association de défense des animaux. / © Association Stéphane Lamart

L'association lance un appel à l'adoption

Après une visite chez le vétérinaire et un passage dans un salon de toilettage, tous les animaux seront proposés à l'adoption. L'association lance un appel aux particuliers volontaires.

Pour contacter l'association : www.associationstephanelamart.com ou 01 46 81 54 64.

Sur le même sujet

Le Val-d'Oise est l'un des 13 sites pilotes de Service National Universel

Les + Lus