Essonne : Richard Privat élu maire de Draveil. Il succède à Georges Tron

Richard Privat, a été élu maire de Draveil un mois après la démission de Georges Tron, condamné en appel en février pour viol et agressions sexuelles et incarcéré à la prison de la Santé à Paris

Richard Privat succède à Georges Tron à la mairie de Draveil.
Richard Privat succède à Georges Tron à la mairie de Draveil. © MAXPPP/ALLILI MOURAD

Georges Tron, maire de Draveil depuis 1995 dirigeait cette ville de 30 000 habitants depuis sa cellule de la prison de la Santé au grand dam des élus d'opposition et des associations féministes. L'ex-secrétaire d'Etat avait néanmoins dû démissionner de son mandat municipal le 25 mai dernier.

"Un débat s’ouvre aujourd’hui sur la capacité matérielle dont je disposerais pour exercer mes fonctions. Je n’ai pas les moyens d’y participer", avait-il alors déclaré dans un communiqué.

Son premier adjoint, 72 ans, Richard Privat assurait l'intérim. Il a été officiellement élu maire hier soir, mardi 8 juin par le conseil municipal face à deux autres candidats.

Après un feuilleton judiciaire de dix ans et un acquittement en première instance, l'ancien secrétaire d'Etat (2010-2011) a été condamné en appel en février à cinq ans d'emprisonnement, dont trois fermes, pour viol et agressions sexuelles d'une ancienne collaboratrice à la mairie, assortis de six ans d'inéligibilité. Il s'est pourvu en cassation.

Georges Tron reste conseiller municipal de Draveil et conseiller départemental de l'Essonne, mandat qui arrive à échéance à la fin du mois, avec les élections départementales, où il n'est pas candidat à sa réélection.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique faits divers