Essonne : une "marche pour la paix" en mémoire d’Arthur à Saint-Michel-sur-Orge

Une "marche silencieuse" en hommage à Arthur, décédé dimanche à l’âge de 19 ans après une bagarre, est organisée ce mercredi à Saint-Michel-sur-Orge. Les associations appellent à "agir encore plus fort afin de protéger" les enfants.
Un hommage avec des roses blanches (illustration).
Un hommage avec des roses blanches (illustration). © PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Il avait 19 ans. Après la mort d’Arthur dimanche, un hommage au jeune homme sera rendu ce mercredi à Saint-Michel-sur-Orge, en Essonne. Une marche blanche doit s’élancer vers 18h30, depuis l’Espace Jeunes Descartes.

Cette "marche pour la paix" est organisée par le Saint-Michel social club, Plein les yeux et le Collectif des Parents Coeur d’Essonne, avec le soutien de la Ville. "Après les dramatiques événements survenus ces derniers jours, nous nous devons d’agir encore plus fort afin de protéger nos enfants, expliquent les associations. C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser une marche silencieuse en hommage à Arthur."

L’occasion, selon les associations, "de réclamer pour la ville et ses alentours de l’ordre" dans les quartiers de la commune, "plus de mesures de prévention contre les violences et, des actions de répression pour mettre rapidement fin à ce sentiment constant d’insécurité"

Une cagnotte en ligne "pour soutenir la famille"

Le drame remonte à la nuit de jeudi à vendredi, dans un contexte de rivalités entre bandes rivales, basées à Saint-Michel-sur-Orge et Saint-Geneviève-des-Bois. Au cours d’une rixe, Arthur - leader d'un quartier de Saint-Michel-sur-Orge - avait été frappé à la tête et sur le corps, "au cœur du quartier rival" de Saint-Geneviève-des-Bois, de source policière. Gravement blessé, le jeune homme avait ensuite été hospitalisé et placé dans le coma. Il n'a pas survécu à ses blessures.

Je pense évidemment à sa famille et à ses proches. Au terrible manque qu’ils vont devoir affronter.

Sophie Rigault, maire de Saint-Michel-sur-Orge (LR)

Suite au décès d’Arthur, la maire de Saint-Michel-sur-Orge Sophie Rigault (LR) s’est exprimée lundi sur Facebook : "Je pense évidemment à sa famille et à ses proches. Au terrible manque qu’ils vont devoir affronter. Comme beaucoup d’autres, je suis bouleversée. En tant qu’élue mais aussi tout simplement en tant qu’être humain. Paix à son âme."

A noter qu’une cagnotte en ligne a été lancée "pour soutenir la famille" de la victime. Ce mercredi après-midi, elle totalise près de 7 000 euros. Pour ce qui est de l’enquête, la Sûreté départementale de l'Essonne est en charge de l’affaire.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société faits divers police sécurité