Grève : près de 600 km de bouchons en région parisienne, un trafic plus qu’“exceptionnel”

Le cumul de bouchons a atteint un niveau « exceptionnel » d’après Sytadin (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Le cumul de bouchons a atteint un niveau « exceptionnel » d’après Sytadin (illustration). / © GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Circulation compliquée ce vendredi matin en Île-de-France : le cumul de bouchons a dépassé les 580 km en heure de pointe à 18h, en parallèle de la deuxième journée de grève contre la réforme des retraites. Un trafic bien plus chargé que la veille. 

Par France 3 PIDF

Après un trafic routier relativement très faible jeudi à l’occasion du premier jour de grève contre la future réforme des retraites du gouvernement, la circulation sur les routes franciliennes a été bien plus perturbée ce vendredi matin. D’après le site de Sytadin, on enregistrait peu avant 9h un total de 375 km de bouchons, soit un trafic plus qu’« exceptionnel » pour cette horaire un vendredi en temps normal.
Le cumul de bouchons a atteint 375 km peu avant 9h. / © Sytadin
Le cumul de bouchons a atteint 375 km peu avant 9h. / © Sytadin
Peu avant 17h, Sytadin enregistrait plus de 425 km de bouchons cumulés, un total aussi « exceptionnel » comparé à la moyenne. A 18h, le cumul atteignait même plus de 580 km de bouchons.

Jeudi, toujours d’après Sytadin, le cumul atteignait à peine 78 km de bouchons à 8h30 (contre plus de 325 km en moyenne à cette heure) et même 28 km de bouchons seulement à 10h. Pour ce qui est des transports publics, le trafic sur l'ensemble du réseau RATP reste encore « extrêmement perturbé » ce vendredi.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus