Hauts-de-Seine – Des écoliers dressent des contraventions poétiques à Vanves

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Taubert

Des automobilistes ont eu la surprise de retrouver des "contraventions poétiques" sur leur voiture ces derniers jours. L'amende : réciter un poème écrit par un écolier.

Mal garé ou pas, les écoliers de l'école primaire Gambetta ne font pas dans la dentelle ! Des automobilistes garés aux alentours de la rue Gambetta à Vanves (Hauts-de-Seine) ont eu la (belle) surprise de se voir verbaliser avec des "contraventions poétiques".

Motif de l'infraction ? Un "stationnement en période de Printemps des Poètes" et l'amende : une "mise en voix du poème auprès d'un proche, d'un ami, d'un collègue…"

Sur celle recueillie par un journaliste de France 3 Paris – Île-de-France, "Anna" a écrit un poème, intitulé "La vie", que vous pouvez lire ci-dessous.
Le printemps des poètes fête son 20e anniversaire cette année et se déroulait jusqu'au 25 mars.