Cet article date de plus de 3 ans

Les mal logés manifestaient ce samedi matin devant les QG des deux candidats

Les mal logés, menés par le DAL (Droit Au Logement) se sont donnés rendez-vous ce samedi à 8h Place des Ternes pour se faire entendre des deux finalistes aux présidentielles.
© Céline Cabral
Un appel sans équivoque du DAL "Les mal logés et les sans logis, avec la « fanfare invisible », de nombreuses casseroles, sifflets et autres instruments, organisent un RAFFUT entre les 2 tours des élections présidentielles, pour chauffer les oreilles aux  finalistes…" 

L'association Droit Au Logement appelait à faire du bruit ce samedi matin devant le QG de Marine Le Pen à 8h45, puis à 10h15 devant celui d'Emmanuel Macron. 

Les mal logés dénoncent le programme xénophobe de la candidate FN et le programme libéral du candidat "En Marche".

Ils réclament :
Un logement stable et décent, pour tous-tes !
Droit au logement dans la constitution !
Respect de la loi DALO et du droit à l’hébergement !
Encadrement et baisse des loyers et des charges !
Pas d’expulsions : relogement !
Réquisition des logements vacants !
200 000 vrais logements sociaux par an !
Stop marchandisation des HLM !
Stop épuration sociale des quartiers populaires !
Taxation de la spéculation et des loyers chers …
durée de la vidéo: 01 min 16
Les mal logés manifestent devant les QG des deux candidats aux présidentielles
Reportage de Céline Cabral et Yves Dewulf


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société social économie