#OnVousSoutient – Coronavirus, confinement… Posez-nous vos questions

France 3 Paris Île-de-France se mobilise et vous soutient. Covid-19, déconfinement... Posez-nous les questions auxquelles vous cherchez des réponses. Du lundi au jeudi, dans le 19/20, Julie Jacquard répond à vos interrogations. Envoyez vos questions à onvoussoutient@francetv.fr

© France 3 PIDF

Je suis propriétaire d’un bar restaurant en zone orange. Si j'ouvre ma terrasse, est-ce que le chômage partiel et les exonérations de charges sont conservés ? - Philippe, Gonesse

@Philippe. Plusieurs mesures de soutien aux entreprises sont maintenues, même en cette période de reprise d’activité. Dans votre cas, vous pouvez continuer à avoir recours au chômage partiel pour tout ou partie de vos salariés.En ce qui concerne les exonérations de cotisations sociales, elles seront toujours appliquées jusqu’à la fin du mois, pour les TPE et les PME des secteurs de la restauration, du tourisme, et de la culture.
De même que le fond de solidarité reste ouvert, avec un élargissement des conditions d’accès aux entreprises de ce secteur qui ont jusqu’à 20 salariés et réalisent un chiffre d’affaire de moins de 2 millions d’euros.



J'ai eu le Covid-19 il y a deux mois et je souhaiterais retourner dans ma salle de sport dès qu'elle aura rouvert. Est-ce recommandé et si oui, y-a-t-il des précautions à prendre ? - Lilian, Paris
 

@Lilian. Nous avons posé la question au docteur Rémi Mifsud, Médecin du sport à Paris. Voici ses recommandations : "C'est une très bonne idée de vouloir reprendre le sport, simplement il faut respecter trois principes:
Premier principe, reprendre progressivement parce que le corps a perdu l'habitude de pratiquer du sport.
Deuxième principe, penser à bien s'échauffer avant de commencer parce que dans l'euophorie de l'effort, on démarre à toute vitesse et c'est une catastrophe, on se blesse.
Et troisième principe s'hydrater. Boire avant d'aller à la salle de sport et boire pendant l'effort, donc prendre des précautions et je conseille aux personnes qui font un sport intensif et qui on fait le covid, d'aller voir leur médecin avant de reprendre le sport"

Mais je vous le rappelle, les salles de sport ne rouvriront pas avant le 22 juin dans notre région, toujours classée orange… En revanche vous pouvez pratiquer en extérieur, en respectant la distanciation physique…
 


Est-il possible à Paris, de tenir une assemblée générale de copropriété de 38 lots, dans une salle permettant la distanciation de 1m ? - Corine, Paris

@Corine. En fait cela dépend du nombre de personnes présentes à l’assemblée générale. Il est limité à 9 propriétaires + le syndic. Les autres pourront participer à l’AG via visio ou audio-conférence, ou bien, le cas échéant, voter par correspondance.
Une ordonnance est parue le 20 mai pour modifier justement la tenue de ces AG de copro, qui peuvent désormais se faire de façon complètement dématérialisée… Le nombre de pouvoirs détenu par un copropriétaire a, lui, été augmenté. Enfin, sachez que le délai pour organiser ces assemblées générales a été repoussé jusqu’au 30 décembre 2020.



Depuis le 11 mai, pour prendre les transports en Île-de-France aux heures de pointe, il fallait présenter une attestation de son employeur. Cette restriction est-elle supprimée à compter d’aujourd’hui ? - Jean-Louis

@Jean-Louis. Non, il faut toujours présenter une attestation d’employeur ou une auto-attestation pour motif impérieux, pour pouvoir prendre le métro, le RER ou les trains de banlieues, aux heures de pointes. Je vous le rappelle, les heures de pointe c’est entre 6H30 et 9H30 le matin, et de 16H à 19H le soir. Cette attestation sera à présenter au moins jusqu’au 22 juin.
Vous le savez, notre région est classée en orange, cela veut dire que le virus circule encore beaucoup.
Avec cette 2e phase de déconfinement, le nombre d’usagers dans les transports en commun va continuer d’augmenter, il a passé la barre symbolique du million en fin de semaine dernière.
Lisser les arrivées permet de limiter la propagation du virus...

 

Je suis propriétaire d'une salle de réception, et je voudrais savoir à quelle date je suis autorisée à rouvrir pour les mariages et s'il y a une restriction du nombre de convives ? - Elodie, 77


@Elodie. A priori, vous ne pourrez pas accueillir de public dans votre salle de réception avant le 22 juin, au plus tôt. Les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits en France et particulièrement en Île-de-France.
Et cette restriction concerne les lieux qui accueillent du public comme les salles de réception, les salles de danse, ou encore les salles de réunions. En revanche, les célébrations de mariages, civiles et religieuses, sont elles, de nouveau autorisées, à condition, de respecter la distanciation physique.

 

Les centres commerciaux d'Île de France de plus de 40 000 m2 qui sont restés fermés depuis le 11 mai vont-ils rouvrir à partir du 2 juin ? Ou resteront-ils fermés ? - Laurent, Val de Marne


@Laurent. Le seuil de fermeture a été relevé à 70 000 m2. Donc, tous les centres commerciaux qui font moins que cette surface, peuvent rouvrir dès aujourd’hui. Et pour ceux qui dépassent les 70 000 m2, la décision de les ouvrir ou pas, revient au préfet de département, avec l’avis du maire.
Dans le Val de Marne, le centre commercial Quai d’Ivry, par exemple, a rouvert ses portes ce matin.
Mais attention, des règles sanitaires sont bien sûr à respecter. Le port du masque est recommandé, voire obligatoire chez certains commerçants, et des sens de circulation peuvent être mis en place pour éviter que les clients se croisent...

 

Si on a été testé positif au coronavirus, peut-on encore contaminer d’autres personnes ? Et si oui, pendant combien de temps ? - Corinne, 75020


@Corinne. Cela dépend de test auquel vous faites référence. Si c’est le test PCR, dans le nez, celui-ci indique la présence du virus à l’instant où vous le faites. Donc, oui, vous êtes à ce moment-là contagieux. Concernant la durée de contagiosité, selon plusieurs études, cela dépend de l'intensité des symptômes. Si vous en avez peu ou pas, vous pouvez transmettre la maladie pendant 14 jours à partir de l’apparition des premiers signes. Si les symptômes sont modérés, vous êtes contagieux environ 3 semaines, et pour les formes plus graves, cela peut durer jusqu’à 25 jours. En revanche, si vous avez fait un test sérologique, pour chercher des anticorps, ces derniers apparaissant environ deux semaines après les premiers symptômes, vous n’êtes à priori plus contagieux.
 


La quatorzaine est-elle imposée à mon retour de la guadeloupe ? Si oui dois-je me mettre en arrêt maladie ? - Florence, 93400

@Florence. Non, à votre retour en métropole, vous ne serez pas obligé de rester en quatorzaine. Même si cela vous l’est conseillé, comme pour tout voyage en outre-mer ou à l’étranger. En revanche, il faut savoir qu’à votre arrivée en Guadeloupe, la quarantaine est très stricte. Vous pouvez la faire soit à votre domicile et dans ce cas, vous vous engagez à répondre aux appels des autorités locales pour vérifier que vous respectez bien ce confinement. Sinon, vous pouvez passer ces 14 jours dans un hôtel, pris en charge par l’Etat. Et je vous rappelle que pour l’instant, seuls les déplacements aériens pour motifs impérieux professionnels, familiaux ou de santé sont autorisés. Dans ce cas, vous devrez remplir une attestation de déplacement international dérogatoire et fournir des justificatifs.

 

Je suis propriétaire d'un mobil-home et locataire à l'année d'une parcelle de terrain située dans un camping. Il est fermé depuis le début du confinement et encore aujourd’hui. Puis-je prétendre à un dédommagement du loyer annuel au prorata temporis ? - Alain, Villiers-sur-Marne


@Alain. Pour l’instant, aucune décision n’a été prise dans ce sens. Mais des discussions sont en cours. En France, il y a plus de 200 000 emplacements avec des mobil-homes. Si les campings étaient obligés de rembourser tous les propriétaires, une grande partie pourrait mettre la clé sous la porte. Les préconisations actuelles sont plutôt de demander aux campings d’allonger leur période d’ouverture jusqu’à l’automne, pourquoi pas jusqu’en novembre, pour permettre aux propriétaires, d’en profiter plus longtemps... Parce qu’il faut préciser que même si vous payez un loyer annuel, vous ne pouvez vous rendre dans les campings que pendant les périodes d’ouverture, en général, entre avril et septembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : conseils pratiques santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter