PARIGO /Paris 2024 : J-1000. Nos transports ont-ils encore la flamme ?

C’était l’une des promesses de Paris 2024 : donner un coup d'accélérateur à la modernisation de nos transports. Mais rien ne s’est passé comme prévu… Même les lignes olympiques ont déjà dû déclarer forfait : aucune ne sera livrée à temps. L'émission Parigo se penche sur la question.

A J-1000 avant les JO de Paris 2024, Parigo a sillonné la région en métro, RER et trains. Résultat : de nombreux sites de compétition ont été déplacés pour se rapprocher des lignes existantes. Avec un objectif assumé : qu’aucun spectateur ne s’y rende en voiture.

Le porte-parole de Paris 2024, Michaël Aloïsio, est l'invité de Bertrand Lambert. Il fait le point sur l'accessibilité des sites olympiques en transports en commun.

Restent encore beaucoup de questions : le réseau actuel peut-il supporter l’arrivée massive de 11 millions de spectateurs multicolores au cœur de l’été ? Comment se préparent la SNCF et la RATP ? Entretien avec le directeur général d’IDF Mobilités, Laurent Probst.

Enfin, Parigo aborde l’un des héritages attendus de ces Jeux : l’accessibilité des gares franciliennes. Là aussi, les promesses ont du mal à être tenues. A deux ans et demi de la cérémonie d’ouverture, le contre-la-montre est enclenché.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun transports économie société vos rendez-vous parigo