Carte. Votre supermarché lutte-t-il contre le gaspillage alimentaire ?

Un rayon de produits frais dans un supermarché (image d'illustration). / © MAXPPP/CAROLINE BLUMBERG/MAXPPP
Un rayon de produits frais dans un supermarché (image d'illustration). / © MAXPPP/CAROLINE BLUMBERG/MAXPPP

Une application visant à lutter contre le gaspillage alimentaire est lancée lundi. En la consultant, le consommateur peut savoir quel supermarché lutte contre le gaspillage en donnant ses invendus consommables aux associations caritatives.

Par France 3 Paris IDF/ET

L'application The Food Life mettra-t-elle un terme au gaspillage alimentaire dans les supermarchés ? C'est en tout cas l'ambition de ses créateurs, le conseiller municipal de Colombes Arash Derambarsh, et Marc Simoncini, le fondateur du site de rencontres Meetic.

Cet outil, téléchargeable sur les smartphones via AppStore et GooglePlay, mais également sur le site Thefoodlife.org, doit permettre au consommateur d'être mieux informé sur les démarches accomplies par son supermarché. Le site recense en effet plus de 7.000 supermarchés en France, dont la superficie est comprise entre 400 et 2.500 mètres-carré. Les hypermarchés et les supérettes seront par la suite également mentionnés.

Accédez à la carte par ici
Capture d'écran de la carte réalisée par le site The Food Life. / © capture d'écran The Food Life
Capture d'écran de la carte réalisée par le site The Food Life. / © capture d'écran The Food Life
A l'heure du lancement, les renseignements sont encore peu nombreux sur la carte de The Food Life, notamment en région parisienne : le nom du supermarché, l'adresse, les contacts. C'est en effet à chaque commerçant d'indiquer le volume de produits frais à distribuer et l'heure de leur mise à disposition. L'objectif étant de permettre aux associations de venir les récupérer.

3.750 euros d'amende

"Le lancement de cette appli correspond au service après-vente 2.0 de la loi", a indiqué Arash Derambarsh. La loi en question, c'est celle du 11 février 2016, visant à lutter contre le gaspillage alimentaire. Ce texte punit tout "distributeur du secteur alimentaire qui rend délibérément impropres à la consommation les invendus alimentaires encore consommables", d'une amende de 3.750 euros.

Parmi les applications anti-gaspi qui existent aujourd'hui, OptiMiam avait été lancée en 2014. Cette application recense les surplus de produits frais sur le point d'être jetés. Le consommateur peut, à sa façon, lutter contre le gaspillage... Et bénéficier de réduction sur les produits en question.

Le gaspillage alimentaire représente 20 kilos de déchets par an et par personne en France, selon les chiffres du ministère de l'Agriculture. Et cela représente en moyenne 50 kilos pour chaque supermarché, selon le site The Food Life.

►VOIR le reportage sur les initiatives dans des commerces à Paris
A Paris, des enseignes et des restaurants se mobilisent contre le gaspillage alimentaire
Dans la capitale, des enseignes et des restaurants se mobilisent pour limiter le gaspillage alimentaire. Intervenants : Antoinette Guhl (adjointe à la mairie de Paris, chargée de l'économie sociale et solidaire), Sébastien Ray (chef du restaurant "Chai 33"), Aurore Malpiece (restauratrice) - M. Prévost/P. Pachoud

 

Sur le même sujet

Essonne – Élus locaux se mobilisent pour un réaménagement de la N20

Les + Lus