• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Du corps de gardes pompes à la naissance de la brigade de sapeurs-pompiers de Paris, 300 ans d'histoire !

La tenue des pompiers de Paris (illustration). / © MAXPPP
La tenue des pompiers de Paris (illustration). / © MAXPPP

C'est Louis XIV qui créé le premier groupement de pompiers. L'Empereur Napoléon Ier, lui, créé le bataillon de pompier de Paris sous la forme d'un corps militaire. C'est l'histoire de ces hommes que nous vous racontons. Editions spéciales, le jeudi 28 mars prochain, sur nos sites et notre antenne.

Par Danièle Cossettini

Suivez nos éditions spéciales, le jeudi 28 mars prochain, en direct de la Caserne de Chaligny dans le 11eme arrondissement, dès 10h50 avec Ensemble C'est Mieux, puis vos journaux télévisés de 12h et de 19h sur l'antenne de France 3 Paris Île-de-France et sur tous nos sites internets. 

>Sur France 3 Paris île-de-France 
>sur Facebook France 3 Paris Île-de-France
>Sur Twitter France 3 Paris Île-de-France

 

Retour sur 300 ans d'histoire des sapeurs-pompiers


Une frise chronologique pour vous dévoiler, de façon ludique, l'histoire de ce corps d'exception.
Cliquez sur les dates et laissez-vous guider.
 
 
  • 1670 : Naissance du premier service "incendie"

C'est en 1670 que le premier service " incendie" est créé sous le règne de Louis XIV.
Son organisation incombe au prévôt des marchands, chargé de veiller sur Paris.
Pour ce faire, il organise donc le premier service "incendie".
 
  • 1718 : François Dumouriez du Perrier, le premier chef des pompes

Au début du XVIII, le feu du "Petit Pont", près de l’Hôtel Dieu, brûle toutes les maisons construites au-dessus de ce pont.
Suite à cet incendie, Louis XV nomme François Dumouriez du Perrier, Directeur général des pompes à incendie de la ville de Paris.
Dumouriez dispose d'un budget annuel pour entretenir les pompes et pour payer le personnel qui assure cet entretien.
 
  • 1722 : Louis XV créé le corps de gardes pompes civils

C'est quatre ans plus tard, en 1722, que le Conseil d'Etat crée le "corps de gardes pompes civils" de 60 hommes, logés près des lieux où sont entreposées les pompes à incendie.
Leur uniforme est calqué sur celui du génie mais il dépendront de la ville de Paris.
 
  • Juillet 1810 : L'incendie de l'ambassade d'Autriche

En juillet 1810, à Paris, l'ambassadeur d'Autriche donne un bal en l'honneur du mariage de Napoléon1er avec l'archiduchesse Marie-Louise.
La salle de bal, réalisée avec une structure tout en bois, est placéé dans le jardin de la résidence de l'ambassade.
Un terrible incendie s'y déclare. Les secours sont inefficaces et le feu fait de nombreux morts.
Cet accident, traumatise l'Empereur.
 
  • Septembre 1811 : Création du bataillon de sapeurs

C'est donc à la suite de ce drame, que l'Empereur Napoléon Ier décide de créer le premier corps professionnel de sapeurs-pompiers.
Il organise le coprs des pompiers de Paris sous la forme d'un corps militaire par le décret du 18 septembre 1811.
Le bataillon est chargé des pompes à incendie de la Ville de Paris.
La ville se dote d’une particularité unique au Monde, qui subsiste encore de nos jours : un corps de pompiers militaires.
Ce nouveau corps est placé sous les ordres du Préfet de police.

 

 
  • Création du régiment de sapeurs-pompiers

Napoléon III transforme le bataillon de sapeurs-pompiers en régiment.
Sa zone d'activité s'étend à tout le département de la Seine.
 
  • La 1ère Guerre mondiale et les pompiers de Paris

Lors de la première Guerre mondiale, une trentaine de sapeurs-pompiers part dans la ville de Reims avec 2 pompes à incendie.
Ils combattent les incendies causés par la guerre et protègent aussi le patrimoine.
 
  • La 2ème Guerre mondiale et les pompiers de Paris

Lors de la seconde Guerre mondiale, les effectifs des pompiers sont divisés en deux.
Une partie part sur les combats. L'autre reste à Paris.
Le gouvernement démilitarise le régiment, ce qui permet aux pompiers d'exercer leur devoir dans ce qui constituera le futur Paris occupé.
 
  • Août 1944 : le drapeau tricolore flotte sur Paris

Le 25 août 1944, le commandant Sarniguet, aidé de 5 sapeurs-pompiers de Paris, hisse le drapeau français au sommet de la tour Eiffel, sous les tirs des allemands barricadés dans l'Ecole militaire.
 
  • Mars 1967 : Naissance de la brigade de sapeurs-pompiers

Avec la disparition des département de la Seine et de la Seine-et-Oise, au profit de Paris et de sa petite et grande couronne, la zone d'action du régiment de pompiers s'élargit au-delà de l'ancienne Seine.
Le régiment, qui était jusqu’alors un régiment de l’arme d’infanterie, est transféré à l’arme du génie par décret N° 65-265 du 2 avril 1965.
Ses effectifs s’accroissent. Le régiment prend le nom de Brigade de sapeurs-pompiers de Paris le 1er mars 1967.
 

Sur le même sujet

À Bagnolet, même les agents municipaux déversent les déchets dans une décharge sauvage

Les + Lus