Eric Drouet, figure des gilets jaunes, interpellé et placé en garde à vue à Paris

Eric Drouet, l’une des figures les plus médiatisées des gilets jaunes en Île-de-France, a été interpellé et placé en garde à vue, lors de l’« acte 6 » du mobilisation, ce samedi 22 décembre à Paris.
Eric Drouet, le 17 novembre dernier à Paris (illustration).
Eric Drouet, le 17 novembre dernier à Paris (illustration). © CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/Newscom/MaxPPP
C’est un visage incontournable du mouvement : Eric Drouet, l’un des premiers gilets jaunes à appeler à une journée de mobilisation contre la flambée des prix du carburant le 17 novembre dernier, a été arrêté à Paris ce samedi, à l’occasion de l’« acte 6 » des manifestations à Paris.

Interpellé en début d’après-midi et placé en garde à vue, il est soupçonné d'organisation illicite d'une manifestation sur la voie publique, de port d'arme prohibé, et de participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations.

Une enquête déjà ouverte pour « provocation à la commission d'un crime ou d'un délit » début décembre

Originaire de Melun, ce chauffeur routier de 33 ans est vite devenu populaire au sein des pages Facebook du mouvement.

Désormais habitué des plateaux télé, l’homme a également au fil des dernières semaines relayé des thèses complotistes sur les réseaux sociaux, mais aussi appelé mercredi 5 décembre à marcher sur l’Elysée et « entrer » dans le palais présidentiel.

Vendredi 7 décembre, le parquet de Paris avait d’ailleurs déjà ouvert une enquête pour provocation à la commission d'un crime ou d'un délit et organisation d'une manifestation illicite à son encontre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gilets jaunes société