• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : un « acte 3 » annoncé pour le samedi 1er décembre, avec une nouvelle manifestation à Paris

Un Gilet jaune portant un masque caricaturant le président Emmanuel Macron, samedi 24 novembre sur les Champs-Elysées. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Un Gilet jaune portant un masque caricaturant le président Emmanuel Macron, samedi 24 novembre sur les Champs-Elysées. / © IP3 PRESS/MAXPPP

Un nouvel appel a émergé sur Facebook : après le rassemblement violent entre les Gilets jaunes et la police de ce weekend, une grande journée de mobilisation pourrait bien avoir lieu samedi prochain dans la capitale.
 

Par Pierre De Baudouin

C’est sans doute l’une des questions les plus posées ce dimanche matin, le lendemain de l’« acte 2 » du mouvement des Gilets jaunes à Paris : la manifestation, marquée par de nombreuses violences, d’impressionnantes images de dégradations et une centaine d’interpellations, marque-t-elle le début de la fin, ou bien une simple étape pour la mobilisation ?
Dans tous les cas, un nouvel appel a été lancé ce samedi sur Facebook : « Acte 3 Macron démissionne ! ». L’événement, largement partagé sur le réseau social avec pour l’heure plus de 17.000 participants et 88.000 personnes intéressées (dimanche 25 novembre au matin), semble annoncer une nouvelle grande journée de manifestation dans la capitale.
Un événement Facebook pour organiser un "acte 3" à la mobilisation des Gilets jaunes à Paris. / © Capture d'écran sur Facebook
Un événement Facebook pour organiser un "acte 3" à la mobilisation des Gilets jaunes à Paris. / © Capture d'écran sur Facebook

« La lutte a commencé, elle ne s’arrêtera pas sans contreparties importantes »

Fixé sur les Champs-Elysées au 1er décembre, soit le samedi de la semaine prochain, ce nouveau rassemblement a été initié par un groupe Facebook nommé « Les Gilets jaunes ».

Dans un communiqué publié sur l’événement, le groupe renouvelle les principales revendications d’habitude mis en avant par le mouvement : l’annulation de la hausse des taxes sur les carburants, la hausse du pouvoir d’achat et la démission du président Emmanuel Macron.

La lutte a commencé, elle ne s’arrêtera pas sans contreparties importantes redonnant la dignité aux citoyens.

« Il faudra faire ça proprement »

En réaction aux heurts de l’« acte 2 », le groupe semble aussi demander aux Gilets jaunes d’éviter toute violence : « Pour le 1er décembre, il Faudra faire ça Proprement. Aucune casse & 5 Millions de Français dans la Rue !! Notre mouvement prend de l’ampleur !!!! Il ne faut RIEN lâcher (sic) !!!!! »

Ce samedi, la mobilisation a rassemblé à Paris 8.000 personnes selon les chiffres de la police, dont 5.000 sur les Champs-Elysées.
 

Sur le même sujet

Bande-annonce : Derrière la vitrine des grands magasins

Les + Lus