• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Gilets jaunes : après les violences contre des motards de la police, un suspect interpellé

Samedi 22 décembre en fin de journée, un motard de la police pointe son arme face à la foule, pris à partie par des manifestants, alors que les forces de l'ordre tentent d'évacuer les Champs-Elysées. / © France Télévisions
Samedi 22 décembre en fin de journée, un motard de la police pointe son arme face à la foule, pris à partie par des manifestants, alors que les forces de l'ordre tentent d'évacuer les Champs-Elysées. / © France Télévisions

Samedi 22 décembre dernier, une vidéo très partagée sur les réseaux sociaux montrait trois motards de la police pris à partie par un groupe de manifestants sur les Champs-Elysées, l’un des agents dégainant brièvement son arme. Neuf jours après, l’un des suspects a été interpellé.

Par PDB avec AFP

La scène remonte au samedi 22 décembre dernier, lors de l’« acte 6 » des gilets jaunes, en fin de journée. Pris à partie par de nombreux manifestants avec deux autres de ses collègues, au croisement de l'avenue George V et des Champs-Elysées, un motard de la police pointait son arme à feu en direction de la foule.
Lundi 31 décembre, l'un des suspects a été arrêté et placé en garde à vue. Une interpellation qui intervient donc neuf jours après la manifestation.
 

Jets de pavés, de pots de fleurs et d’une trottinette

Le soir de la manifestation, plusieurs vidéos montrant la scène avaient beaucoup tourné sur les réseaux sociaux. Les forces de l'ordre évacuaient progressivement les Champs-Elysées, après une journée de mobilisation.

Une enquête pour « violences volontaires » contre des policiers

Sur une autre séquence, plus longue mais également incomplète, on pouvait par ailleurs voir l’un des policiers jeter un projectile en direction de la foule.
Le parquet, lui, avait annoncé l'ouverture d'une enquête pour « violences volontaires » contre les policiers, confiée au 1er district de la police judiciaire parisienne.

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus