Gilets jaunes : quand des femmes déguisées en Marianne prennent la pose devant les gendarmes

Face à face entre gendarmes et cinq femmes costumées en Marianne, samedi 15 décembre, sur les Champs Elysées lors de la manifestation des Gilets Jaunes. / © Valéry Hache / AFP
Face à face entre gendarmes et cinq femmes costumées en Marianne, samedi 15 décembre, sur les Champs Elysées lors de la manifestation des Gilets Jaunes. / © Valéry Hache / AFP

Ce sera sans doute l’une des images du jour : cinq manifestantes, habillées en statues de Marianne, ont pris la pose sur les Champs-Elysées, ce samedi 15 décembre en plein « acte 5 » de la mobilisation des gilets jaunes.

Par France 3 Paris IDF

C'est un drôle de happening, alors que débute « l’acte 5 » du mouvement des gilets jaunes à Paris : cinq manifestantes, déguisées de la tête aux pieds en statues de Marianne, ont fait face aux forces de l’ordre ce samedi matin, sur les Champs-Elysées.
Bonnet phrygien, haut rouge, seins nus et maquillage argenté… Les cinq femmes se sont avancées jusqu’à faire face à un barrage de gendarmes mobiles, devant de nombreux journalistes et de caméras.
 

 

Seins nus et figées, face aux gendarmes mobiles

Les manifestantes sont restées muettes, sous le flash des photographes présents sur place, figées face au cordon de gendarmes.

L'artiste Deborah de Robertis serait à l'origine de la performance.
 

La "Marianne des gendarmes" reçue par le directeur général de la Gendarmerie nationale 


Après la diffusion des photos de cette performance artistique, de très nombreux internautes ont réagi sur les réseaux sociaux.

Une partie d'entre-eux ont jugé que la femme gendarme apparaissant au premier plan incarnait elle-même "Marianne". 

Cette dernière sera reçue cette semaine par le général Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie nationale. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus