Valérie Pécresse demande à la SNCF de rembourser en partie les usagers du RER E et de la ligne P

Île-de-France Mobilités, dont la présidence est assurée par Valérie Pécresse, a fait un vœu demandant à la SNCF de rembourser deux mois d'abonnement aux usagers du RER E et de la ligne P.

Les usagers de la ligne P et du RER E ont lancé une pétition en ligne pour demander le remboursement de leur abonnement Navigo.
Les usagers de la ligne P et du RER E ont lancé une pétition en ligne pour demander le remboursement de leur abonnement Navigo. © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le ras-le-bol des usagers du RER E et de la ligne P franchi un nouveau cap. "L’ensemble des collectifs des usagers de la ligne P du Transilien ainsi que le collectif des usagers du RER E s’associent afin de solliciter un dédommagement de deux mois du montant de la carte Navigo en raison des conditions éprouvantes de transport", explique un "intercollectif" créé pour l'occasion dans une pétition en ligne qui a déjà recueilli 10.000 signatures.

Valérie Pécresse, présidente de la région Île-de-France et d'IDF Mobilités (qui gère les transports franciliens) a soutenu ces demandes et fait voter un vœu au conseil de l'organisme demandant à la SNCF de "dédommager les usagers".

Elle affirme ainsi que "l'offre durant les travaux d'été pour les lignes E et P a été fortement dégradée et a été jugée insuffisante par les services d'Île-de-France Mobilités", au Parisien.

Selon le même média, la SNCF n'a pas encore donné sa réponse.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rer économie transports transports en commun sncf