Grève des éboueurs : les poubelles s’accumulent à Paris avec 5 400 tonnes de déchets non ramassées

Au septième jour de la grève des éboueurs contre la réforme des retraites, des monticules de poubelles restent visibles dans certains quartiers de Paris. Les trois principales usines d’incinération autour de la capitale sont toujours à l’arrêt.

On compte désormais 5 400 tonnes de détritus non collectées sur les trottoirs de la capitale, selon un bilan de la mairie de Paris ce dimanche. Les trois usines d'incinération situées à Ivry-sur-Seine, Issy-les-Moulineaux et Saint-Ouen restent à l'arrêt.

Le Syctom (Syndicat mixte central de traitement des ordures ménagères) explique dévier les bennes vers une quinzaine d'autres sites de traitement ou de stockage. L’agence indique ne pas avoir requis, à ce stade, l'intervention de la police pour mettre fin aux blocages.

A Paris, les agents de la mairie assurent la collecte des déchets dans les IIe, Ve, VIe, VIIIe, IXe, XIIe, XIVe, XVIe, XVIIe et XXe arrondissements. L'autre moitié des arrondissements est gérée par des prestataires privés.

Dans son préavis de grève reconductible, la CGT rappelle que les éboueurs et les conducteurs peuvent pour l'heure prétendre à la retraite à 57 ans sans bonification - un âge repoussé à 59 ans en cas d'adoption de la réforme des retraites. "La grande majorité des personnels de la direction de la propreté et de l'eau a une espérance de vie de 12 à 17 ans de moins que l'ensemble des salariés", affirme le syndicat, par ailleurs en pleine négociation sur le reclassement indiciaire et le déroulement de carrière des éboueurs.

Des élus de droite interpellent Anne Hidalgo

Plusieurs élus ont interpellé la maire de Paris Anne Hidalgo (PS) face à la situation. Le conseiller de Paris Pierre-Yves Bournazel (Horizons) demande ainsi "la réquisition en urgence d’agents pour assurer" la collecte. "L’accumulation des poubelles dans les rues de Paris pose un vrai problème d’hygiène et d’écologie. Quelle image !", déclare l’élu sur Twitter. 

Jean-Pierre Lecoq, le maire LR du VIe arrondissement, demande également que "que soient prises toutes les mesures nécessaires pour pallier les risques sanitaires provoqués par la grève empêchant le ramassage des ordures".

Geoffroy Boulard, le maire LR du XVIIe arrondissement, a de son côté invité la maire de Paris à "recourir à un prestataire privé" pour ramasser les ordures.

Avec AFP.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité