Cet article date de plus de 4 ans

Après un accident de travail sur un chantier, les ouvriers se mettent en grève

Vingt-cinq Maliens employés par un sous-traitant du BTP ont cessé le travail mercredi. Pour dénoncer leurs conditions de travail, ils occupent le chantier situé dans le 7e arrondissement. 
Avenue de Breteuil, dans le VIIe arrondissement de Paris
Avenue de Breteuil, dans le VIIe arrondissement de Paris © F3
Après un grave accident de travail, vingt-cinq travailleurs maliens se sont mis en grève. selon la CGT, les 25 salariés seraient tous sans papiers et «pas ou mal déclarés». Tous réclament des contrats de travail et leur régularisation.


Dans un communiqué la CGT explique que la grève a débuté après qu'un accident du travail soit survenu sur le chantier de l'avenue de Breteuil, le 6 septembre. Ce jour là, un ouvrier est tombé et s'est cassé le bras. Les travailleurs ont dû eux-mêmes appeler les pompiers, l'employeur ne souhaitant pas le faire, explique la CGT dans son communiqué. 

En grève, depuis le 7 septembre

Ces salariés réclament que l’accident du travail de leur collègue, actuellement hospitalisé à Cochin, soit déclaré et pris en charge par leur employeur. Ils demandent à être déclarés, avoir des contrats de travail, payer des cotisations sociales, obtenir l’ensemble de leurs fiches de paie et la régularisation de leur situation administrative.

Voir un reportage d'Isabelle Dupont et Marie Chambrial
durée de la vidéo: 01 min 45
Après un accident de travail sur un chantier, les ouvriers se mettent en grève


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie accident faits divers